L'Impact de Montréal recevra de la grande visite au stade Saputo, le 11 mai prochain, alors que Thierry Henry, Rafa Marquez et les Red Bulls de New York de la MLS seront en ville pour un match hors concours.

Le onze montréalais a annoncé lundi cet unique - pour l'instant - match amical international à son calendrier pour la saison 2011. Les détenteurs de billets de saison auront l'heureuse surprise de voir ce billet compris dans leur abonnement saisonnier.

Henry, bon prince, a indiqué qu'il avait bien hâte de se retrouver à Montréal, même s'il ne connaît pas grand-chose au sujet de la ville ou de son club de foot.

«Je suis vraiment content de pouvoir participer à ce match amical et d'aller pour la première fois à Montréal, a indiqué l'ancienne vedette de l'équipe de France et d'Arsenal. Je sais qu'en général les Français sont bien accuillis à Montréal et j'ai toujours entendu de belles choses sur la ville.

«J'espère qu'on pourra donner un bon spectacle et je sais que dans cette partie du Canada, les gens adorent le football, à moins que je ne doive dire soccer», a-t-il noté avec justesse.

Henry ne se lasse d'ailleurs pas de ce rôle d'ambassadeur de la MLS qui revient presquà tous les grands joueurs internationaux qui font le saut en première division nord-américaine.

«C'est toujours important, mais il ne faut oublier que le plus important demeure ce que je peux faire sur le terrain. Je n'ai pas pu me faire justice l'an dernier - je suis arrivé en mi-saison et je me suis blessé. Mais c'est avec grand plaisir que je serai à Montréal.»

Bien que ce soit le seul «happening» de sa saison jusqu'à maintenant, l'Impact n'a pas jugé bon de disputer cette rencontre au Stade olympique.

«Il n'en a jamais été question, a indiqué Joey Saputo, président de l'équipe. Nous voulions jouer ce match au stade Saputo. Nous croyons que pour ce match présenté à la mi-mai, il était important de rester dans notre stade. Nous croyons que nous n'aurons pas de difficulté à vendre les quelque 13 000 sièges et sommes à l'aise de présenter ce match chez nous.

«Ce sera d'ailleurs un plus bel environnement (au stade Saputo) que si nous avions présenté ce match au Stade olympique.»

Une vedette: pas important

Cette visite de Thierry Henry à Montréal a relancé la discussion sur la nécessité d'avoir une grande vedette internationale au sein de l'Impact pour son passage en MLS. Mais pour Saputo, ce n'est pas une priorité.

«Je pense qu'à Montréal, l'important est d'avoir une équipe gagnante, a déclaré le président de l'équipe. Si ça veut dire de faire les efforts pour attirer un joueur de premier plan, c'est ce que nous ferons. Mais avant tout, je crois que ce que nous devons faire, c'est de bâtir l'équipe en regardant les joueurs qui font actuellement partie de notre formation afin de voir s'ils sont prêts à faire le saut en MLS.

«Si ce n'est pas le cas, peut-être que nous évaluerons la possibilité d'attirer une grande vedette. Nous en parlons et ce n'est pas une possibilité que nous balaierons du revers de la main si nous jugeons que nous en avons besoin.»

En plus de Henry et Marquez, les partisans de l'Impact renoueront avec le gardien Greg Sutton, porte-couleurs du onze montréalais de 2001 à 2006, ce dont Henry ignorait. Il a pu compter sur le président Saputo pour le lui rappeler en direct...

L'Impact, qui compte six joueurs français dans ses rangs («Je ne suis pas au courant», a dit Henry), disputera une dernière saison dans la NASL avant de joindre les rangs de la MLS en 2012.

L'équipe a quitté Montréal ce week-end afin de poursuivre sa préparation en Arizona, où elle affrontera les clubs de MLS de Portland, Kansas City et Dallas. Elle sera de retour à Montréal le 4 mars.