La presse argentine était convaincue mardi de l'imminence du départ du sélectionneur Diego Maradona, après une réunion tendue la veille avec le président de la Fédération nationale (AFA), Julio Grondona, et spéculait déjà sur l'identité de son successeur.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Une décision sur l'avenir de Maradona, en poste depuis octobre 2008, devait être prise lors du comité exécutif de l'AFA ce mardi à 19H30 (22H30 GMT).

Grondona devait y faire un résumé de sa première rencontre avec «el Diez» depuis l'élimination en quart de finale du Mondial-2010 contre l'Allemagne.

Selon des médias argentins, la réunion de plus de deux heures entre les deux hommes a été houleuse et s'est achevée lorsque le président de l'AFA a demandé à Maradona de se séparer d'au moins cinq collaborateurs, dont ses adjoints Alejandro Mancuso et Hector Enrique.

La veille au soir, après avoir manifesté sa volonté de continuer, Maradona avait déclaré qu'il s'en irait si l'on écartait la moindre personne de son encadrement.

«S'il touchent à mon intendant, à mon masseur, je m'en vais», avait-il déclaré à America TV dans la nuit de dimanche à lundi.

L'entraîneur d'Estudiantes favori

La presse argentine tient donc son départ pour acquis et évoque avec insistance le nom de Alejandro Sabella pour lui succéder. L'entraîneur d'Estudiantes, 55 ans, a notamment remporté la Copa Libertadores, la Ligue des Champions sud-américaine, avec l'équipe de Juan Sebastian Veron en 2009.

Les autres noms cités sont ceux de Miguel Angel Russo, entraîneur du Racing Club, de Sergio Batista, en charge des moins de 20 ans et à la tête de l'équipe championne olympique en 2008, ou encore Carlos Bianchi, favori des supporteurs mais en froid avec Grondona.

Bianchi, qui fut l'un des meilleurs attaquants du championnat de France dans les années 70 (Reims, Paris-SG et Strasbourg) avant d'accumuler les succès comme entraîneur de Velez Sarsfield ou Boca Juniors, est plébiscité par 40% des 70.000 lecteurs du quotidien sportif Olé ayant participé à un sondage en ligne.

«El virrey» (le vice-roi) devance largement Ramon Diaz, l'entraîneur de San Lorenzo (11%), Sabella (10%) et Americo Gallego (9%), actuellement sans club.

L'AFA devait également publier ce mardi la liste des joueurs retenus pour le prochain match amical de l'Argentine contre l'Irlande le 11 août à Dublin.

L'Argentine n'a plus gagné le moindre titre depuis la Copa-America 1993. Elle accueille justement l'an prochain l'édition 2011 du Championnat sud-américain des nations.