Michael Ballack a clairement fait savoir, mercredi, qu'il n'entendait pas renoncer au titre de capitaine de la sélection allemande de soccer. Il réagissait ainsi à Philipp Lahm, son remplaçant pendant la Coupe du monde, qui a déclaré qu'il voulait conserver son poste.

ASSOCIATED PRESS

Ballack, un milieu de 33 ans qui raté le dernier Mondial à cause d'une blessure à la cheville, a affirmé que la situation était claire: «Je pense que je suis encore le capitaine de l'équipe nationale».

«Si Philipp voit les choses différemment, il devrait peut-être en parler avec l'entraîneur», a dit Ballack, ajoutant qu'il revenait au sélectionneur de décider qui jouait et qui était le capitaine.

Lahm, un défenseur de 26 ans du Bayern Munich, a déclaré durant la Coupe du monde qu'il ne redonnerait pas volontairement son brassard de capitaine.

«Indépendamment du fait que les déclarations en soi étaient inappropriées, il a dit cela à un moment qui, selon moi, était douteux», a commenté Ballack.

Ballack a en même temps cherché à minimiser l'impact de ce désaccord, félicitant Lahm pour son mariage, mercredi, et déclarant que la controverse ne devrait pas se retrouver à l'avant-plan de l'actualité.

Ballack a indiqué qu'il en discuterait avec Lahm lorsqu'ils se croiseront lors d'un prochain match international, précisant que «nous trouverons un terrain d'entente, nous établirons de nouveaux objectifs et nous les poursuivrons».

L'avenir du sélectionneur allemand Joachim Loew demeure incertain. Son contrat est échu depuis la fin de la Coupe du monde.

Ballack a fait ses commentaires alors qu'il a été présenté par le Bayer Leverkusen, club avec lequel il a signé un contrat de deux ans après avoir été libéré par Chelsea.

Ballack a fait savoir qu'il se remet bien de sa blessure et qu'il vise d'être prêt à jouer lorsque s'amorcera la saison de la Bundesliga à la fin du mois d'août.