L'ex-sélectionneur de l'équipe d'Espagne Luis Aragones s'est dit lundi «pas très optimiste» pour «la Roja» avant le 8e de finale du Mondial-2010 qui va l'opposer mardi au Portugal.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Je ne suis pas très optimiste», a déclaré Aragones dans un entretien à une chaîne de télévision portugaise reprise en Espagne avec un certain malaise où elle a été jugée «peu opportune» par un commentateur.

«Je vois que le Portugal a une grande sélection et que cela va être très difficile», a ajouté le vieux «sage d'Hortaleza» qui a remporté l'Euro-2008 avec l'Espagne avant de céder sa place, peut-être avec un peu de jalousie, à Vicente del Bosque.

«L'Espagne s'est améliorée peu à peu» depuis le début du Mondial après sa défaite surprise contre la Suisse (0-1), a estimé Aragones.

«Sa vertu est fondamentalement la possession du ballon. Mais si le Portugal sait le lui subtiliser, je crois qu'il va avoir des options de gagner, pas avec facilité, mais avec une certaines commodité», a auguré l'ex-sélectionneur.

Interrogé sur ces déclarations en Afrique du Sud, Vicente del Bosque est resté beau joueur: «C'est une opinion de plus. Je n'ai rien à dire», a-t-il répondu en souriant.