Source ID:; App Source:

Le Bayern et Klinsmann peuvent remercier Cottbus

Felix Magath, l'entraîneur de Wolfsburg, vise la 5e... (Photo: AFP)

Agrandir

Felix Magath, l'entraîneur de Wolfsburg, vise la 5e place qualificative pour la Coupe de l'UEFA.

Photo: AFP

la liste:1418:liste;la boite:10932:box

Blogue

Agence France-Presse
Berlin

Grâce à son inattendu succès devant le leader Wolfsburg (2-0) dimanche, Cottbus a relancé le Championnat d'Allemagne où même le Bayern Munich et son entraîneur J-rgen Klinsmann, conspués samedi après une embarrassante défaite devant Schalke 04 (1-0), conserve toutes leurs chances.

Alors qu'on ne donnait pas cher de ses chances, Cottbus a réussi l'exploit d'infliger sa première défaite depuis six mois à Wolfsburg, irrésistible  jusque là en 2009. Rien ou presque ne pouvait laisser supposer une telle issue: Wolfsburg avait remporté ses dix précédents matches, égalant le record de Mönchengladbach en 1986-87, et aligne un duo offensif Grafite-Dzeko qui a marqué plus de buts (38) que toute l'équipe de Cottbus (24 avant la rencontre).

Pire, Cottbus n'avait remporté qu'un seul de ses septs derniers matches et semblait se diriger vers la deuxième division.

Mais le club de l'ex-RDA, plus petit budget du Championnat, ne fait pas de complexes face aux grosses écuries, comme le Bayern en avait fait l'amère epérience la saison dernière (2-0).

Malmenés en première période, les joueurs de Cottbus ont fait le dos rond grâce aux arrêts de leur excellent gardien Gerhard Tremmel, puis se sont installé dans la moitié de terrain de Wolfsburg après la pause.

Le Bulgare Dimitar Rangelov (72e) et l'Albanais Ervin Skela (86e) ont, à la différence des stars du Bayern Munich, Hambourg, Schalke 04 et Leverkusen, fait mordre la poussière à Wolfsburg et ont jeté les bases d'un final haletant.

Ribéry suspendu

«Nous avons gaspillé trop d'occasions de but, Cottbus mérite sa victoire car nous avons manqué de solidité», a reconnu Felix Magath, l'entraîneur de Wolfsburg, dont l'objectif reste la 5e place, qualificative pour la Coupe de l'UEFA.

À cinq journées du terme de la saison, cinq clubs peuvent prétendre au titre, puisque le leader ne compte que trois points d'avance sur le 5e, Hambourg, battu par Dortmund (2-0) samedi.

Le match entre Cottbus et Wolfsburg a été suivi avec beaucoup d'attention à Munich: en cas de victoire du leader, le Bayern aurait compté six points de retard et son entraîneur aurait peut-être dû faire ses valises.

Au lieu de cela, les hommes de Klinsmann, 3e à trois points du leader, peuvent encore espérer conserver leur titre malgré leur inefficacité offensive contre Schalke 04 et la suspension pour un match de Franck Ribéry qui a écopé d'un carton rouge samedi.

Mais le Bayern n'est pas seul à rêver du «Schale», le trophée remis au champion: Berlin, 2e à deux points, et Stuttgart, 4e à trois points après sa cinquième victoire de rang, auront aussi leur mot à dire dans un final qui s'annonce palpitant et, à l'image de la saison, plein de rebondissements.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer