Source ID:; App Source:

Le Bayern Munich arrache le droit d'espérer

L'entraineur-chef du Bayern Munich a de la pression.... (Photo: AP)

Agrandir

L'entraineur-chef du Bayern Munich a de la pression. Son équipe se bat pour la tête du Championnat et la lutte s'annonce des plus serrée.

Photo: AP

la liste:1418:liste;la boite:10932:box

Blogue

Sur le même thème

Agence France-Presse
Berlin

Le Bayern Munich, laborieux vainqueur de Bielefeld (1-0) samedi lors de la 28e journée du Championnat d'Allemagne, peut encore espérer conserver son titre, mais se prépare à une fin de saison serrée avec quatre autres prétendants, dont l'impressionnant leader Wolfsburg.

Au coup de sifflet final, J-rgen Klinsmann a sauté de joie comme si son équipe venait de réussir un exploit en Ligue des champions. Il a ensuite étreint Uli Hoeness, son ultime soutien au sein de la direction du club bavarois. Samedi, le Bayern n'a pourtant ni humilié le FC Barcelone, son tourmenteur des quarts de finale de la C1, ni pris place dans le fauteuil de leader de la Bundesliga pour la première fois de la saison.

Ribéry, Toni, avec son 36e but en 50 matches de 1re division allemande, et consorts sont simplement venus à bout de Bielefeld, une équipe du bas de tableau qui les a fait trembler jusqu'à la 90e minute.

«Ce n'était pas un beau match, mais l'important était de prendre les trois points de la victoire», a insisté le capitaine du Bayern, Mark van Bommel.

À six journées de la fin de la saison, le champion en titre compte encore trois points de retard sur Wolfsburg qui, avec un doublé de son attaquant brésilien Grafite et beaucoup de réussite, a enregistré sa dixième victoire de suite samedi devant Leverkusen (2-1).

Les Bavarois ne peuvent plus se permettre aucun faux-pas: Hambourg (3e avec 54 points), vainqueur d'Hanovre (2-1) dimanche, Berlin (4e, 52 pts) qui est venu à bout de Brême (2-1) également dimanche, et Stuttgart (5e, 51 pts) sont toujours en embuscade.

Couperet

«Nous voulons être champion et nous serons champion. À un moment ou un autre, la phénoménale série de Wolfsburg va prendre fin», a pourtant assuré Klinsmann.

L'ancien international allemand s'accroche à l'espoir qu'un 22e titre de champion convaincra ses dirigeants très sceptiques depuis les déroutes de Wolfsburg (5-1) et de Barcelone (4-0) début avril, de l'autoriser à poursuivre l'expérience entamée en juillet.

Pour l'heure, seul Hoeness semble vouloir lui donner une seconde chance: «On dépeint actuellement le Bayern Munich comme si nous étions en plein chaos et comme si nous vivions une saison catastrophique», a remarqué le manageur général bavarois.

«On a atteint les quarts de finale de la Ligue des champions, on peut encore décrocher le titre de champion», a-t-il souligné.

Si Klinsmann assure avoir rencontré ses dirigeants jeudi pour préparer la saison 2009-10, il est conscient que chaque match est un match-couperet pour lui.

Le Bayern a l'avantage d'avoir un match de plus à domicile que Wolfsburg à son programme de la fin de la saison, mais sa prochaine rencontre à l'Allianz-Arena l'opposera samedi à Schalke 04, en pleine renaissance avec trois victoires de rang depuis le renvoi de son... entraîneur, Fred Rutten.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer