Source ID:; App Source:

Wolfsburg a le buteur et la réussite d'un champion

Un partisan de Wolfsburg.... (Photo: AFP)

Agrandir

Un partisan de Wolfsburg.

Photo: AFP

Agence France-Presse
Berlin

Wolfsburg poursuit son étonnant parcours en tête du Championnat d'Allemagne grâce à sa victoire étriquée devant Leverkusen (2-1), arrachée en fin de rencontre grâce à son redoutable buteur brésilien Grafite, samedi lors de la 28e journée.

Leader depuis la 26e journée et sa démonstration devant le Bayern Munich (5-1), Wolfsburg s'est offert un nouveau titre de gloire devant son public. Avec leur dixième victoire de rang, les joueurs de Felix Magath ont rejoint dans l'histoire de la Bundesliga le Mönchengladbach de la saison 1986-87, seule équipe à avoir jusque là réussi une telle série.

Mais pour Magath, ce record est anecdotique, car son équipe a souffert pour venir à bout de Leverkusen, comme elle avait déjà eu toutes les peines du monde à battre le promu Mönchengladbach (2-1) le week-end dernier.

«On a du mal en seconde période, je crois que les joueurs vivent mal avec ce statut de leader. Cette victoire doit beaucoup à la chance», a reconnu le technicien allemand qui continue à faire du Bayern le favori pour le titre.

Comme à «Gladbach», le but de la victoire a été inscrit à la 85e minute: il a été marqué par l'inévitable Brésilien Grafite, auteur du premier but sur un penalty discutable (23), et à la conclusion d'un de ces contres qui caractérisent cette saison Wolfsburg.

Le leader a également profité d'une décision en sa faveur de l'arbitre qui, dans le temps additionnel, aurait pu siffler un penalty pour le Bayer Leverkusen.

À six journées de la fin de la saison, Wolfsburg compte toujours trois points d'avance sur le Bayern Munich, 2e.

Triplé de Gomez

Eliminé cette semaine de la Ligue des champions par le FC Barcelone, le champion sortant peut encore espérer sauver sa saison et la tête de son entraîneur J-rgen Klinsmann, menacé depuis plusieurs semaines.

Les Bavarois, maladroits et en panne d'inspiration en première période, ont mis une bonne heure pour prendre la mesure de leurs adversaires qui se battent pour assurer leur maintien.

C'est finalement Luca Toni, sur un centre parfait de Franck Ribéry, qui a délivré son équipe (64).

«On a mérité cette victoire, on continue à se concentrer sur notre parcours, mais Wolfsburg a un match de moins que nous à disputer à domicile», a souligné Uli Hoeness, le manageur du Bayern.

Il est encore trop tôt pour réduire la fin de saison à un duel entre Wolfsburg et le Bayern. Stuttgart notamment a peut-être encore son mot à dire.

Grâce à un triplé de l'international allemand Mario Gomez, le VfB, dont la série actuelle n'est pas sans rappeler sa fin de campagne victorieuse en 2006-07, s'est imposé sur le terrain de Cologne (3-0) et pointe désormais à la 3e place avec 51 points, soit six de moins que Wolfsburg.

Les deux derniers prétendants au titre, Hambourg (4e, 51 pts) et Berlin (5e, 49 pts), affrontent dimanche respectivement Hanovre et Brême.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer