• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Nul encourageant pour Arsenal, inquiétant pour Manchester 
Source ID:; App Source:

Nul encourageant pour Arsenal, inquiétant pour Manchester

Emmanuel Adebayor a marqué d'un geste acrobatique pour... (Photo: AP)

Agrandir

Emmanuel Adebayor a marqué d'un geste acrobatique pour Arsenal à la 66e minute.

Photo: AP

Associated Press
Paris

Un but de Mariano Gonzalez à une minute du coup de sifflet final a permis au FC Porto de créer la surprise en arrachant un match nul de 2-2 sur la pelouse de Manchester United, mardi soir en quarts de finale aller de la Ligue des champions.

La soirée a été beaucoup plus fructueuse pour l'autre club anglais, Arsenal, qui est parvenu à tenir en échec les Espagnols de Villarreal sur leur pelouse du stade Madrigal (1-1).

À la fin du match à Manchester, sur une contre-attaque rondement menée, Lisandro Lopez a adressé un centre parfait pour Mariano Gonzalez. Ce dernier a enchaîné le contrôle et le tir pour battre de près Edwin Van der Sar, qui s'était avancé dans l'espoir de contrer l'attaquant portugais.

Ce but tardif a récompensé une formation lusitanienne qui, malgré son statut de négligée, a fortement secoué le champion d'Europe en titre et s'est procurée un bien plus grand nombre d'occasions de but que les hommes d'Alex Ferguson, qui auront pour excuse de n'avoir bénéficié que deux jours de repos depuis leur dernier match de Premier League dimanche après-midi.

Les Portugais ont ouvert le score dès la 4e minute grâce à un but du pied gauche de l'ancien Parisien Cristian Rodriguez qui avait récupéré une balle renvoyée dans ses pieds par Jonny Evans.

Manchester, qui avait connu la douleur de l'élimination face à Porto à ce même stade de la compétition en 2004, a rapidement égalisé en profitant d'une bourde du défenseur portugais Bruno Alves. Ce dernier a fait une passe en retrait à son gardien sans voir Wayne Rooney en embuscade dans son dos, et celui-ci a battu l'excellent Helton avec un grand sang-froid (15e).

Le même Rooney a ensuite adressé la passe décisive permettant à Carlos Tevez d'inscrire en fin de match un but plein d'opportunisme (85e) mais qui n'était finalement pas suffisant pour donner la victoire aux Mancuniens, qui devront gagner à Porto dans une semaine pour continuer de défendre leur titre en demi-finale.

Écartée en demi-finale de l'épreuve en 2006 par les Londoniens, la formation espagnole de Villareal a, elle, cru pouvoir prendre sa revanche en ouvrant rapidement le score par son capitaine Marcos Senna (10e). Suite à une perte de balle de Samir Nasri, l'attaque espagnole s'est rapidement déployée, offrant à Senna l'occasion d'une frappe lointaine, dont la trajectoire flottante a surpris le portier londonien Manuel Almunia.

Arsenal, qui a vu sortir successivement Almunia puis William Gallas, tous deux touchés à la cheville, a été dominé tout le reste de la première période. Mais les Gunners, qui restent sur 17 matches sans défaite en Premier League, ont refait surface après la pause. Ils sont même parvenus à égaliser sur une retournée acrobatique d'Emmanuel Adebayor, servie par une passe parfaitement ajustée de Cesc Fabregas (66e).

Mercredi soir, le deuxième chapitre des matches des quarts de finale verra la suite du duel entre Liverpool et Chelsea, les deux géants anglais, dont les routes européennes se sont croisées déjà à quatre reprises depuis 2005. En huit matches précédents, les deux équipes se sont quittées dos à dos quatre fois et ont signé deux victoires chacune.

L'autre rencontre mettra aux prises le FC Barcelone, tombeur de l'Olympique Lyonnais en huitièmes de finale, au Bayern Munich sur la pelouse du Nou Camp.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer