Source ID:; App Source:

Un trophée de plus pour Manchester United

Manchester United a remporté la Coupe du monde des clubs, l'un des rares titres... (Photo: AFP)

Agrandir

Photo: AFP

Agence France-Presse
YOKOHAMÀ

Manchester United a remporté la Coupe du monde des clubs, l'un des rares titres manquant à son palmarès en s'imposant, dimanche à Yokohama, 1 à 0 face à Liga de Quito grâce un but de Wayne Rooney (73).

Le vainqueur de la Ligue des champions avait néanmoins déjà remporté une Coupe intercontinentale en 1999, l'ancêtre de cette formule qui fête cette année sa 5e édition. Unn seul but a suffi à Manchester United pour faire aussi bien que les Brésiliens d'Internacional Porto Alegre et le AC Milan, seuls vainqueurs des deux épreuves.

Rooney, servi par Cristiano Ronaldo, a battu le gardien équatorien d'un tir croisé, alors que le club anglais jouait à 10, après l'exclusion du défenseur serbe Nemanja Vidic (49) pour un coup de coude dans le visage de Claudio Bieler.

«Je suis très heureux car nous avons gagné à dix», a déclaré Rooney. «Etre couronnés les meilleurs du monde est une belle performance», a-t-il commenté. Quant à l'entraîneur Alex Ferguson, il estimait que «l'esprit collectif de l'équipe a vaincu aujourd'hui».

Ce but a conclu en effet une saison 2008 exceptionnelle pour les Red Devils déjà vainqueurs du championnat d'Angleterre et de la Ligue des champions.

Dimanche, Alex Ferguson avait grandement remanié l'équipe victorieuse de Gamba Osaka jeudi en demi-finales. Ainsi, Gary Neville, Ryan Giggs, Paul Scholes et Nani étaient restés sur le banc de touche.

Dès les premières minutes, Ronaldo apparaissait bien pour ses adversaires comme l'homme à surveiller en étant taclé sèchement deux fois. Ensuite, dès la 4e minute, ce fut la Liga qui prit la rencontre à son compte étant tout près d'ouvrir la marque. Sur coup franc, Jairos Campos n'avait cependant pas cadré son tir.

À partir de la 10e minute, le gardien équatorien Jose Cevallos, était ensuite mis à l'épreuve, notamment par de puissants tirs de Rooney alors que Cristiano Ronaldo faisait également étalage de tout son talent.

La Liga de Quito parvenait tant bien que mal a conserver le ballon mais ne pouvait rien faire contre les combinaisons de Rooney et Tevez à destination de Rafael sur la droite.

À la mi-temps, les deux équipes regagnaient les vestiaires 0 à 0. La seconde période commençait le plus mal possible pour Manchester avec l'expulsion de Vidic.

Le match pouvait alors basculer en faveur des Sud-américains mais, à la 73e minute, Michael Carrick glissait la balle au bouillant Ronaldo, qui servait Rooney lequel d'un tir croisé plaçait le ballon hors de portée de Cevallos.

Ce but se révélait suffisant pour «MU» qui achevait sa fabuleuse saison par un nouveau trophée.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer