Source ID:; App Source:

Henry et le Barça prennent le large

Le leader Barcelone, qui a écrasé Valence 4-0 grâce à un triplé de Thierry... (Photo: AFP)

Agrandir

Photo: AFP

Agence France-Presse
Madrid

Le leader Barcelone, qui a écrasé Valence 4-0 grâce à un triplé de Thierry Henry, a relégué son dauphin Villarreal (3-3 contre Getafe) à six points et mis une énorme pression sur le Real Madrid, obligé de battre le FC Séville dimanche en clôture de la 14e journée de Liga.

Le Barça poursuit sa balade aux commandes du Championnat d'Espagne, avec 35 points engrangés sur 42 possibles. Invaincu en 20 rencontres, toutes compétitions confondues, il peut attendre avec sérénité le clasico samedi prochain face au double tenant du titre madrilène, seulement 4e à neuf longueurs avant la réception des Sévillans.

«On connaissait le résultat de Villarreal-Getafe, alors on était très motivé pour remporter ce match, a commenté Thierry Henry qui a brillamment assuré l'interim de Samuel Eto'o, le meilleur buteur (14) suspendu.

«Le clasico est toujours un grand match et nous l'attendons tous avec impatience», a ajouté Henry après avoir marqué ses 5e, 6e et 7e buts de la saison (20e, 28e, 79e).

En début de seconde période, le latéral droit Daniel Alves, idéalement servi par Xavi qui avait frappé les poteaux à la deuxième minute, y est aussi allé de son but (3-0, 47e). Et malgré les efforts de David Villa, Valence, pourtant invaincu en déplacement jusque-là, ne pouvait qu'assister, impuissant, à sa déroute et au festival offensif blaugrana, meilleure attaque de Liga (44 buts en 14 rencontres!).

«Nous jouons pour les supporteurs et c'est un plaisir de les voir heureux dans un Camp Nou si plein d'émotions», a reconnu l'entraîneur Josep Guardiola.

Pour sa part, Villarreal a manqué l'occasion de distancer son poursuivant direct, Valence (3e à deux points), et s'est même fait une belle frayeur en remontant après la pause un handicap de trois buts face à Getafe.

Défense flottante

Quand la défense de Villarreal coule, les dégâts sont impressionnants: après avoir encaissé 4 buts face à l'Atletico (8e journée), 3 contre Valladolid (12e j.), les coéquipiers de Robert Pirès ont de nouveau cédé à trois reprises, en 30 minutes: Granero d'une volée du gauche (9e), Gavilan d'une reprise de volée (17e) et Casquero d'un tir croisé (30e).

Un cafouillage dans la surface, dont profitait Pirès, permettait à Villarreal de revenir au score (55e). Puis en deux minutes, Eguren (83) et Rossi (85) remettaient les deux équipes à égalité.

«Un point peut paraître positif après avoir ainsi été mené, a analysé l'entraîneur Manuel Pellegrini. Mais je ne suis pas du tout satisfait, parce que nous aurions pu l'emporter en seconde période.»

De son côté, l'Atletico Madrid a déroulé (5-2) face au Sporting Gijon, une victoire de bon augure avant le match de Ligue des champions à Marseille mardi. Les hommes de Javier Aguirre ont fait la décision par Sergio Ag-ero (6e, 41e), un autre doublé de Forlan pour ses neuvième et dixième buts cette saison (57e, 81e) et Maxi Rodriguez (72e).

Dimanche, Le Deportivo La Corogne, 7e, a battu Malaga 2-0 en trois minutes (Verdu 65e, Omar Bravo 68e) alors qu'Huelva, qui a signé son deuxième succès (3-2 à Majorque), a cédé la dernière place à Osasuna, tenu en échec à Pampelune par Valladolid (3-3).




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer