Marseille, contraint au nul à Toulouse (0-0), a perdu une nouvelle occasion dimanche de se rapprocher de Lyon, freiné la veille par Valenciennes (0-0), tout comme Bordeaux à Sochaux (0-0) lors de la 16e journée du championnat de France.

AGENCE FRANCE-PRESSE

L'OM n'y arrive plus: à Toulouse, les hommes d'Eric Gerets pourtant dominateurs ont aligné un 3e match sans victoire de rang, un 4e si l'on ajoute la défaite à Liverpool en C1 mercredi (1-0). La contre-performance de Lyon contre Valenciennes (0-0) samedi n'en est du coup pas vraiment une, d'autant que la partie s'est déroulée dans des conditions extrêmes: une pluie battante et une pelouse détrempée.

«À la pause, cela allait encore plus ou moins. Mais au bout de dix minutes de jeu après la mi-temps, c'était impossible de jouer le ballon», avait jugé Claude Puel, pour lequel ce n'était «pas du football». Mais l'OL préfère «oublier» cet épisode plutôt que polémiquer, Jean-Michel Aulas restant muet.

Il faut dire que le trône de l'OL ne prend pas l'eau, lui qui possède six points d'avance sur ses dauphins, Marseille et Nice, dont le match contre Grenoble a été reporté sine die pour cause de terrain rendu impraticable par la pluie.

Sans Gourcuff

Bordeaux aussi n'a pris qu'un point, chez Sochaux le relégable (0-0) qui pour la première fois n'a pas encaissé de but en championnat. Gourcuff, forfait après avoir ressenti une douleur à une cuisse à l'échauffement, manquait quant à lui son premier match en L1 cette saison.

«Sur l'ensemble du match, un point c'est équitable», a estimé Laurent Blanc, «satisfait sans être euphorique». Mais les Girondins piétinent, avec seulement deux points engrangés en trois matches. Peut-être le nul contre Chelsea mercredi en C1 (1-1) a-t-il érodé les forces bleu marine.

Le vainqueur de l'affiche Rennes-Paris SG, dimanche soir, pouvait dès lors profiter du gel général du haut de tableau pour faire un bond jusqu'à la  deuxième place du classement.

Saint-Etienne a brisé sa spirale négative de sept défaites consécutives en l'emportant à Nancy (2-1). Les Verts, peut-être mis en confiance par leur qualification pour les 16e de finale de la Coupe de l'UEFÀ jeudi, à Bruges (1-1), s'extraient de la zone rouge (17e) et y enfoncent Le Havre.