Source ID:; App Source:

Alex Harvey «content» de sa huitième place en Autriche

Alex Harvey... (PHOTO BARBARA GINDL, AFP/APA)

Agrandir

Alex Harvey

PHOTO BARBARA GINDL, AFP/APA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
SEEFELD, Autriche

Le Québécois Alex Harvey a terminé au huitième rang lors de l'épreuve de sprint style libre de 1,4 km présentée samedi à Seefeld, en Autriche, dans le cadre de la Coupe du monde de ski de fond.

Après avoir complété sa vague de quarts de finale au premier rang en 2 min 49,96 s, le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges s'est classé quatrième de la seconde demi-finale, à 47 centièmes de seconde du Norvégien Emil Iversen, qui a remporté cette deuxième vague en 2 min 56,88 s. Malgré tout, Harvey a paru satisfait de sa prestation, lui qui revient d'un camp préparatoire en vue des Jeux olympiques.

«Je savais que j'avais pas mal de fatigue dans le corps, alors juste de me qualifier pour les éliminatoires, j'étais content. En demi-finale, j'ai fait une petite erreur dans le dernier virage avant le dernier droit, mais sinon, j'ai réussi à bien skier. C'était bon!», a relaté Harvey, qui avait terminé en 22e place lors de l'étape des qualifications.

Harvey a mentionné avoir de très bons skis et beaucoup d'énergie en fin de course. Il l'a prouvé en effectuant une spectaculaire remontée à la fin du quart de finale où il s'est imposé. Sa quatrième place en demi-finale a mis un terme à son parcours.

«Si je suis en forme, c'est un parcours qui peut être vraiment très bien pour moi», a-t-il décrit.

Iversen a cependant terminé en sixième et dernière position lors de la finale, à 5,57 secondes du Norvégien Johannes Hoesflot Klaebo. En grande finale, le phénoménal Klaebo a franchi la distance en 3 min 02,66 s, 48 centièmes de seconde devant le Français Lucas Chanavat. Le Suédois Calle Halfvarsson a terminé troisième.

Klaebo a quant à lui signé une neuvième victoire cette saison (incluant le général du mini-tour de Ruka.) Un nombre impressionnant, d'autant plus qu'il a fait l'impasse sur le Tour de Ski.

«Il a battu le nombre de victoires avant Noël et là il est parti pour le record en une saison. Il est exceptionnel, a affirmé Harvey.

«Il peut gagner de toutes les façons et il est une coche au-dessus de tout le monde. Au sprint des Jeux olympiques, les gens vont se battre pour la deuxième place on dirait. Il n'y a que le 15 kilomètres libre en départ individuel où c'est sa faiblesse, mais à part ça, il peut tout gagner. Il a toujours l'air en contrôle et lorsqu'il ouvre la machine dans une montée, personne ne peut le suivre.»

Les Canadiens Len Valjas, Julien Locke, Knute Johnsgaard, Bob Thompson, Graeme Killick et Devon Kershaw n'ont pas réussi à franchir l'étape des qualifications.

Chez les dames, l'Américaine Sophie Caldwell et la Suissesse Laurien van der Graaff ont terminé à égalité lors de la finale, franchissant la distance de 1,2 km en 2 min 18,65 s. La Norvégienne Maiken Caspersen Falla s'est classée troisième.

Dahria Beatty a été la meilleure Canadienne avec une 20e place tandis que Emily Nishikawa prenait le 51e rang et Cendrine Browne, le 54e échelon.




Infolettre Rondelle Libre

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer