Décidément, le Québécois Alex Harvey aura connu une superbe fin de saison - et même, pourrait-on dire, une bonne saison tout court - à la Coupe du monde de ski de fond. Il a ajouté un troisième «top-10» en autant de jours à son palmarès, dimanche, quand il a terminé cinquième de la poursuite 15 km style libre.

LA PRESSE CANADIENNE

Harvey a conclu l'épreuve à 14,7 secondes du vainqueur de la journée, le Russe Sergey Shiriaev, qui l'a emporté en 35 minutes et 23,0 secondes.

Harvey a terminé huitième de la poursuite de 20 km - une épreuve divisée en un 10 km classique et un 10 km style libre -, samedi, et huitième du prologue de 3,3 km, vendredi.

«C'est vraiment une très belle fin de saison. Je suis vraiment surpris par mes deux dernières semaines», a reconnu Harvey, médaillé de bronze du 50 kilomètres de la Coupe du monde de Trondheim, en Norvège, il y a huit jours.

Depuis qu'il s'est joint au circuit de la Coupe du monde à temps plein en janvier, le fils de l'ancien fondeur et olympien Pierre Harvey, a étonné par ses succès malgré son jeune âge - 20 ans. Il a fait les manchettes dès janvier en récoltant le bronze dans un relais au sprint avec son compatriote George Grey. Il a ensuite aidé la formation canadienne du relais à signer une cinquième place historique aux championnats du monde. Puis, il a ajouté cette médaille de bronze, la semaine suivante à Trondheim, avant de s'amener en Suède pour les finales de la Coupe du monde.

«C'a été vraiment une saison incroyable pour moi. Je ne m'attendais à rien en venant ici», a-t-il indiqué, encore un peu surpris.

Dario Cologna est devenu le premier Suisse vainqueur de la Coupe du monde de ski de fond en terminant 20e en 35:57,2, dimanche. Le Norvégien Petter Northug, qui accusait un retard de 36 points au classement avant la course, a terminé 13e en 35:47,3.

Cologna remporte le classement général avec 1344 points. Northug, qui espérait offrir à la Norvège son premier sacre depuis 10 ans, finit deuxième avec 1217 points.

Le Français Vincent Vittoz a pris la deuxième place de la poursuite, à 9 secondes. Le Finlandais Juha Lallukka est aussi monté sur le podium, troisième en 35:32,2.

Le départ s'est fait selon un handicap, soit l'écart de temps qui séparait chaque skieur du temps cumulatif du meneur après les trois premières courses des finales de la Coupe du monde de Falun. Des gagnants selon les temps de la journée et au total des épreuves ont ainsi été couronnés.

Cologna a aussi coiffé le classement cumulatif des finales de la Coupe du monde avec un temps total de 1:40:45,3.  Vittoz a terminé deuxième en 1:41:26,6 et le Russe Alexander Legkov, troisième en 1:41:50,7.

Harvey, lui, a terminé sixième au cumulatif des quatre courses de la semaine, avec un total de 1:41:56,6. Et ce, malgré une 30e place au sprint. Il a eu un retard de 1:11,3 secondes sur Cologna.

Au classement final des courses de distance en Coupe du monde, Harvey finit au 21e rang, même s'il n'a participé qu'au tiers des épreuves. Il a terminé 31e au classement général.

Harvey a donc franchi une étape importante puisqu'en finissant parmi les 30 premiers des épreuves de distance, il a notamment obtenu son laissez-passer pour les épreuves de la Coupe du monde 2009-2010, tandis que la fédération internationale paiera ses dépenses. Il jouira aussi de départs plus favorables.

«Le groupe rouge (30 premiers) est toujours celui qui part dans les meilleurs moments, selon les conditions de météo - par exemple, s'il neige et que la piste est plus rapide, ou s'il fait vraiment chaud et que la piste ramollit», a-t-il noté.

L'ascension de Harvey dans la hiérarchie mondiale se fait peut-être au meilleur moment - à moins d'un an des Jeux de Vancouver. Mais le jeune athlète préfère ne pas penser aux médailles olympiques pour l'instant.

«Je sais que je me rapproche du niveau des gars sur le podium, mais je ne pense pas aux médailles», a-t-il souligné.

La poursuite féminine 10 kilomètres de dimanche est revenue à la Norvégienne Kristin Stoermer Steira, qui l'a emporté en 26:53,3. Justyna Kowalczyk, 12e en 27:48,6, a offert à la Pologne son premier succès au classement général. La Polonaise a aussi remporté le titre des finales de la Coupe du monde, avec un temps cumulatif de 1:06:06,8 pour les épreuves de la semaine.

Kowalczyk remporte la Coupe du monde avec 1810 points devant la Slovène Petra Majdic (1730 points).

L'Albertaine de Canmore Sara Renner, 33e dimanche, a terminé 31e au cumulatif. La Montréalaise Dasha Gaïazova, 53e dimanche, a été la seule autre Canadienne à disputer toutes les épreuves de la semaine et elle a fini 52e.

«Je suis assez contente que ça soit terminé. Il ne me restait plus rien dans le réservoir. Je suis satisfaite de ma saison. J'ai percé le top-30 plusieurs fois en Coupe du monde», a mentionné la Montréalaise.