Les fondeurs canadiens Alex Harvey, Devon Kershaw, George Grey et Ivan Babikov ont causé une agréable surprise, vendredi, aux championnats du monde de ski nordique. L'équipe canadienne s'est classée cinquième du 4 x 10 km, épreuve remportée par la Norvège.

Mis à jour le 27 févr. 2009
ASSOCIATED PRESS

Au sprint final, le Norvégien Petter Northug, qui assurait le dernier relais, a lâché l'Allemand Axel Teichmann dans la dernière montée et n'a jamais été inquiété dans la dernière ligne droite.

La Norvège s'est imposée en une heure, 41 minutes, 50,6 secondes pour conserver le titre conquis à Sapporo (Japon) en 2007. L'Allemagne, battue de 2,6 secondes, a été médaillée d'argent devant la Finlande, troisième à 43,9 secondes

Les Canadiens ont terminé l'épreuve avec un retard de 1:43,9.

Recrue à ces mondiaux, Harvey a entrepris le dernier relais avec la médaille de bronze dans sa mire.

«Quand j'ai commencé mon relais, nous n'étions qu'à 32 secondes de la Finlande qui était en troisième place. J'étais sur l'adrénaline, alors je suis parti vraiment vite et je suis allé chercher 10 secondes après le premier de trois tours, a raconté l'athlète de St-Férréol-les-Neiges.

«Nous étions à 20 secondes de la médaille de bronze, alors je croyais qu'on pouvait finir sur le podium. Sauf que j'ai un peu explosé en fin de course. Mais bon, je suis quand même content, car les derniers relayeurs, sont les plus forts de chaque pays.»

Si la participation de Harvey au 50 km libre dimanche reste à confirmer, il sera des épreuves de la Coupe du monde de Lahti, en Finlande, la semaine prochaine.

Samedi, Dasha Gaïazova prendra part au 30 km libre.