La Slovène Tina Maze a remporté dimanche la descente de slalom géant de St-Moritz, en Suisse, sa troisième victoire consécutive dans cette discipline en Coupe du monde.

Samuel Larochelle (sportcom) et Agence France-Presse

Cette victoire lui permet d'accroître son avance sur Lindsey Vonn en tête du classement général. L'Américaine a pris le 27e rang de l'épreuve après avoir évite une chute.

L'Allemande Viktoria Rebensburg a pris le deuxième rang, devant Tessa Worley, de la France.

Troisième top 15 en trois jours pour Marie-Michèle Gagnon

En prenant la 12e place du slalom géant présenté dimanche à la Coupe du monde de ski alpin de Saint-Moritz, en Suisse, Marie-Michèle Gagnon a bouclé sa fin de semaine de compétition avec un troisième top 15 en trois jours.

Après avoir terminé 8e au super combiné vendredi et 13e au super-G samedi, l'athlète de Lac-Etchemin a entrepris le slalom géant en difficulté. Pointant en 26e position après la première manche, elle accusait un retard de 3,44 secondes sur la meneuse, la Slovène Tina Maze.

« Je suis très déçue de ma première manche. J'ai entrepris l'épreuve avec les mêmes repères et les mêmes mots-clés que lors du super-G de la veille (samedi), et j'ai fait une grosse erreur à mi-parcours. J'attaquais trop et je me suis fait avoir quand ça a commencé à tourner. J'étais presque arrêtée à un moment donné. Heureusement que j'avais bien skié avant mon erreur. J'ai réussi à me qualifier de justesse pour la suite. »

La Québécoise est passée bien près de conclure la deuxième manche avec le meilleur temps, mais elle a été devancée par l'Allemande Victoria Rebensburg par 22 centièmes de seconde.

Le temps cumulatif de Gagnon (2 min 14,24 s.) lui a quand même permis de rattraper une partie de son retard sur la gagnante, Tina Maze (2 min 11,07 s.) et de conclure au 12e rang.  

« Je savais quoi faire pour que les choses se passent mieux en deuxième manche. Je restais au-devant du tempo et je prenais les virages plus tôt. C'est ça qui fonctionne pour moi. Ce n'est rien de très spécial. Je me suis tout simplement concentrée à reproduire ce que je fais à l'entraînement et ça a fonctionné. »

Grâce à ses belles performances, Marie-Michèle Gagnon occupe désormais la 11e position du classement mondial.

« Il y a beaucoup de positif à ressortir de ma fin de semaine en Suisse. Honnêtement, je ne pouvais pas demander mieux ! »

Marie-Pier Préfontaine, de Saint-Sauveur, a vu son épreuve prendre fin en première manche avec une 35e position. Seules les 30 premières accédaient à la deuxième partie de la compétition. L'Ontarienne Larisa Yurkiw a connu le même sort, en finissant 49e à la première moitié.

Coupe du monde de Val-d'Isère

La France ne semble pas sourire aux skieurs canadiens, puisqu'aucun représentant de l'unifolié ne s'est qualifié pour la deuxième manche du slalom géant de la Coupe du monde de Val-d'Isère.

Jean-Philippe Roy a pris le 37e rang de la première manche, alors que son compatriote Trevor Philp a fini 45e.

L'Autrichien Marcel Hirscher a remporté l'épreuve, son premier succès de la saison en Coupe du monde de ski alpin, qui le replace dans la course au grand globe de cristal dont il est le détenteur.

Les meilleurs skieurs de la planète se déplaceront à Val Gardena en Italie la fin de semaine prochaine, alors que les femmes sont attendues à Val-d'Isère, en France.