Dustin Cook, qui a grandi à Lac-Saint-Marie, au Québec, n'a pu faire la descente d'entraînement de mercredi, à la Coupe du monde de Lake Louise, parce que son casque ne portait pas l'autocollant réglementaire!

Mis à jour le 23 nov. 2012
Alain Bisson LA PRESSE

La Fédération internationale de ski semble avoir décidé d'appliquer à la lettre un règlement statuant que les coureurs doivent porter un casque doté d'un autocollant sur lequel est inscrit «downhill/super G» afin d'attester de la conformité de la pièce d'équipement.

Cook, le dossard 57, ne l'avait pas, comme quelques autres coureurs après lui, a raconté à La Presse Romain Richard, entraîneur du néerlandais Marvin Van Heek. Ce dernier a cependant réussi à obtenir un autocollant d'un technicien d'une entreprise de skis juste avant son départ.

Dustin Cook n'a pas eu cette chance et a fait l'impasse sur la descente d'entraînement à la dernière seconde. Dustin portait l'autocollant, hier...