Source ID:; App Source:

Geneviève Simard termine 15e

La Québécoise Geneviève Simard n'a pu terminer dans les dix premières skieuses... (Photo: Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Photo: Bernard Brault, archives La Presse

Agence France-Presse

La Québécoise Geneviève Simard n'a pu terminer dans les dix premières skieuses dimanche lors du slalom géant de la Coupe du monde de ski alpin de Semmering, en Autriche. Simard a fini au 15e rang.

C'est l'Autrichienne Kathrin Zettel qui a remporté dimanche le géant de Semmering (Autriche), comptant pour la Coupe du monde de ski alpin, devant l'Italienne Manuela Mölgg et la jeune Suissesse Lara Gut. Deuxième à l'issue de la première manche, la skieuse de Göstling an der Ybbs, à 30 km à vol d'oiseau de la «Montagne magique» de Semmering, est repassée devant l'Italienne Manuela Mölgg, en tête après le premier tracé, pour s'imposer en 2 min 10 sec 90/100. Au final, Zettel, 22 ans, devance l'Italienne de 37/100.

Le podium de ce slalom géant, suivi par 10 000 spectateurs, est complété par la prodige suisse Lara Gut, 17 ans, auteure du meilleur temps de la seconde manche.

Partie en 15e position avec 1 sec 27/100 de retard sur Mölgg et 1 sec 6/100 sur Zettel, elle termine à 55/100 de l'Autrichienne.

 

Un premier doublé pour Zettel

En s'imposant chez elle dimanche dans le géant de Coupe du monde de Semmering, comme en 2006, Zettel a réalisé un premier doublé, mais voudrait en réaliser un second en s'adjugeant le slalom nocturne disputé sur la même piste lundi.

«C'est une grande chance de gagner deux fois de suite à la maison. Je me souhaite un bon slalom comme il y a deux ans», quand elle avait fini 2e, s'est réjouie Zettel, 22 ans.

En cas de victoire lundi, la skieuse de Göstling an der Ybbs, à une trentaine de kilomètres de Semmering à vol d'oiseau, égalerait la performance de sa compatriote Marlies Schild sur la «Montagne magique» en 2004.

Elle concrétiserait aussi ses progrès dans une discipline où elle accumule les accessits depuis le début de sa carrière en 2005 (trois 2e places et cinq 3e).

Mais elle a déjà rempli la première partie de son contrat.

Partie avec le dossard N.1, elle s'est classée 2e de la première manche à 21/100 de l'Italienne Manuela Mölgg, résistant bien sur l'exigeant milieu du parcours, là où beaucoup ont perdu des plumes.

Accompagnée vocalement sur le second tracé par 10.000 supporteurs, la «matador locale», comme disent les Autrichiens, a porté l'estocade à son adversaire, qui a vu la perspective de son premier succès s'évanouir une nouvelle fois.

Zettel signe son 4e succès en Coupe du monde, tous acquis en géant, dont trois devant un public autrichien.   

Si le duel Zettel-Mölgg a animé les dernières minutes de la course, la formidable remontée de la Suissesse Lara Gut avait auparavant tenu en haleine le public de la «Montagne magique».

Partie 15e de la seconde manche, la révélation de la saison, âgée de 17 ans, a terminé à une belle 3e place, à 55/100 de Zettel.

Après son succès en super-G à Saint-Moritz, la Suissesse signe son meilleur résultat en géant. Mais elle ne menacera pas Zettel lundi: elle souhaite se laisser encore du temps pour préparer le slalom.

Par contre, l'Américaine Lindsey Vonn, leader du classement général et du slalom, sera une sérieuse concurrente. Huitième, Vonn a profité de la sortie de l'Autrichienne Nicole Hosp et d'une faute de la Finlandaise Tanja Poutiainen (14e) pour conforter sa position.

Parmi ses concurrentes directes, seule la Suédoise Anja Paerson (4e) a pu lui grappiller quelques points.

 

Avec la Presse canadienne




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer