Le Canadien Andre De Grasse a remporté la médaille d'argent au 200 m, jeudi soir.

Guillaume Lefrançois LA PRESSE

Déjà médaillé de bronze au 100 m, De Grasse a ajouté l'argent à son palmarès en parcourant la distance en 20,02 s.

Après avoir talonné Usain Bolt en demi-finale mercredi, De Grasse a été incapable de chauffer le légendaire sprinteur, cette fois. Bolt a bouclé le demi-tour de piste en 19,78. L'eau sur la piste l'a donc empêché de s'approcher de son record du monde de 19,19 s.

>>> Vidéo: revoyez la finale du 200 m

Bolt demeure invaincu aux Jeux olympiques au cours de sa carrière. Il a réalisé le triplé 100 m/200 m/relais aux Jeux de Pékin et de Londres. Et cette semaine, il a gagné ses septième et huitième médailles d'or. Il tentera d'en ajouter une neuvième au relais.

Le Français Christophe Lemaître a pris le 3e échelon, en 20,12 s. C'est exactement le même chrono que le Britannique Adam Gemili, qui est finalement 4e. C'est une première médaille olympique pour Lemaître, qui a pleinement profité de l'absence de l'Américain Justin Gatlin de cette finale pour s'inviter sur le podium.

Le Canada compte maintenant 18 médailles, soit quatre d'or, trois d'argent et 11 de bronze. En athlétisme, le total s'élève à cinq.

De Grasse, lui, ajoute son nom dans les livres d'histoire de l'athlétisme canadien. À seulement 21 ans, l'Ontarien est le premier sprinteur du pays à gagner des médailles au 100 m et au 200 m dans les mêmes Jeux olympiques en 88 ans. Le dernier à avoir accompli l'exploit : Percy Williams, aux Jeux d'Amsterdam en 1928.