Voici la façon la plus simple de résumer à quel point Marcel Hirscher a été dominant, dimanche: son avance de 1,27 seconde est la plus importante lors d'un slalom géant masculin aux Jeux olympiques en 50 ans.

Graham Dunbar ASSOCIATED PRESS

En fait, Hirscher est tellement dominant actuellement que l'Autrichien, déjà vainqueur du combiné alpin la semaine dernière, tentera de devenir le premier skieur masculin à remporter trois médailles d'or aux Jeux d'hiver depuis 50 ans.

Et il aura cette opportunité dans son épreuve favorite, le slalom, jeudi. Si d'autres ont immédiatement songé à ce rare triplé en or - seulement deux hommes et une femme l'ont réalisé dans les épreuves alpines lors de la même édition des Olympiques - Hirscher a offert une réponse toute simple lorsqu'il a été questionné à savoir s'il commençait à y penser.

«Non», a-t-il répondu.

Pas du tout ?

«Non, a-t-il répété en riant. Je suis heureux du résultat d'aujourd'hui, et je n'ai pas pensé au slalom avant que vous me posiez cette question.»

Hirscher, âgé de 28 ans, a été formidable dimanche, avec un chrono combiné de deux minutes 18,04 secondes, soit 1,27 seconde de mieux que le médaillé d'argent, le Norvégien Henrik Kristoffersen.

Le Français Alexis Pinturault a décroché la médaille de bronze grâce à un chrono de 2:18,04.

Erik Read, de Calgary, s'est révélé le meilleur skieur canadien, se classant à égalité en 11e position grâce à un temps de 2:20,74. Trevor Philp, de Calgary, est passé de la 24e à la 18e place. Philip Brown et James Crawford, tous deux de Toronto, ont respectivement pris les 27e et 29e rangs.

Jean-Claude Killy s'est imposé par plus de deux secondes au slalom géant des Jeux de 1968 et personne n'est parvenu à l'imiter depuis.

Après deux essais infructueux, une médaille olympique en slalom géant était l'une des rares distinctions manquantes au palmarès de Hirscher. L'Autrichien s'était contenté du quatrième rang de cette épreuve aux Jeux de Vancouver, en 2010, et aux Jeux de Sotchi, en 2014.

Hirscher est également le champion du monde en slalom géant, raflant l'or l'an dernier à St. Moritz, en Suisse.

Le champion en titre de l'événement, l'Américain Ted Ligety, a éprouvé des difficultés dans sa tentative de défendre la médaille d'or qu'il a acquise aux Jeux de Sotchi, en 2014.

Ligety a effectué ses deux descentes dans un temps combiné de 2:21,25, ce qui lui a valu le 15e échelon, à 3,21 secondes de Hirscher.