Le Québec qui gagne: Marianne St-Gelais

Marianne St-Gelais... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE)

Agrandir

Marianne St-Gelais

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Les espoirs olympiques sont toujours grands à l'endroit de l'équipe canadienne de patinage de vitesse courte piste. Coup d'oeil sur quatre de ses têtes d'affiche.

MARIANNE ST-GELAIS

ÂGE : 27 ans

PALMARÈS : 3 médailles d'argent olympiques, 12 médailles en Championnat du monde

ÉPREUVES À PYEONGCHANG : 500 m, 1000 m, 1500 m et relais

Perdita Felicien... (Photo Rick Eglinton, archives La Presse canadienne) - image 2.0

Agrandir

Perdita Felicien

Photo Rick Eglinton, archives La Presse canadienne

Tania Vicent... (Photo Patrick Sanfaçon, archives La Presse) - image 2.1

Agrandir

Tania Vicent

Photo Patrick Sanfaçon, archives La Presse

As-tu un athlète modèle, une idole ?

« La coureuse de haies Perdita Felicien. En 2004, elle était la championne du monde incontestée. Tout ce qui lui manquait, c'est la médaille d'or olympique. On est en finale à Athènes et elle manque la première haie. Son rêve est fini. Elle est complètement détruite, en larmes, mais elle vient parler aux médias. Elle a dit : "C'est moi la meilleure, je vais revenir dans quatre ans." Je la trouvais vraiment forte de dire ça. Finalement, elle s'est blessée et ce n'est jamais arrivé. Maintenant que je suis athlète, je sais ce que c'est que de vivre un échec. Cette fille-là a été plus que puissante de faire ça. C'est une grande athlète, autant par sa personne que par ses résultats. »

Qui est la personne de ton entourage qui t'a le plus inspirée dans ta carrière d'athlète ?

«  [La quadruple médaillée olympique] Tania Vicent a été très, très inspirante. Elle m'a prise sous son aile. Ç'a été réconfortant quand je suis entrée dans cette grosse bulle que sont les Coupes du monde, les Jeux olympiques. C'est surtout une fille qui me correspondait bien. Dans le sens où je n'aime pas me faire flatter dans le dos, me faire dire que je suis la plus belle, la meilleure. J'aime me faire dire les vraies affaires. Sans être méchante, Tania était très directe et j'aimais son franc-parler. On avait une belle proximité et ça fonctionnait très bien comme ça. »

Quelle chanson écoutes-tu pour te motiver ou te permettre de te concentrer avant une épreuve ?

« Ça change beaucoup selon mon humeur du moment, mais j'aime beaucoup écouter mon band préféré, Thirty Seconds to Mars. Une des chansons est Kings and Queens. J'aime l'écouter parce que Charles, c'est le king et moi, la queen. Elle me motive. Ça dit : "We were the kings and queens of promise." J'aime ça, c'est une toune motivante. »

>>> Lisez notre reportage sur sa relation avec Charles Hamelin




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer