La patineuse de vitesse courte piste Kim Boutin portera le drapeau du Canada lors des cérémonies de clôture des Jeux de PyeongChang.

LA PRESSE CANADIENNE

L'athlète de 23 ans originaire de Sherbrooke s'est révélée l'étoile canadienne en patinage de vitesse sur courte piste, remportant trois médailles à PyeongChang. Elle a décroché une médaille d'argent à l'épreuve de 1000 mètres et deux de bronze aux épreuves de 500 et 1500 mètres.

C'est la chef de mission du Canada, Isabelle Charest, qui a annoncé la bonne nouvelle à Kim Boutin.

« J'ai versé quelques larmes, a raconté la jeune athlète. J'étais seule et elle m'a demandé de ne pas en parler, alors c'était assez difficile. J'étais très excitée, c'est un grand honneur parce que je sais qu'il y a tellement d'athlètes qui le méritent. »

Ces Jeux olympiques n'ont pas été de tout repos pour Boutin, qui a reçu des menaces de mort sur les réseaux sociaux après que la vedette sud-coréenne Minjeong Choi eut été disqualifiée au 500 m. Certains partisans sud-coréens ont fait porter le blâme à Boutin.

Malgré tout ce qu'elle a vécu, Boutin est devenue la première patineuse de vitesse courte piste canadienne à gagner trois médailles individuelles lors de mêmes Jeux olympiques.

Les danseurs sur glace Tessa Virtue et Scott Moir ont conjointement porté le drapeau du Canada lors des cérémonies d'ouverture.