L'Allemand Eric Frenzel, champion olympique en titre, a conservé sa couronne mercredi dans l'épreuve du combiné nordique petit tremplin des Jeux de PyeongChang, devant le Japonais Akito Watabe, leader de la Coupe du monde, et l'Autrichien Lukas Klapfer, en bronze.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Frenzel pointait à la cinquième place après le saut à ski et un bond à 106,5 m, juste derrière Klapfer et Watabe, avant de dominer la course de ski de fond (10 km) en 24 min 51 sec 40.

Le skieur de Oberwiesenthal, dans le sud-est de l'Allemagne, non loin de la République tchèque dans l'ancienne Allemagne de l'Est, est quintuple tenant en titre de la Coupe du monde.

Il connaît toutefois un hiver quelque peu compliqué, seulement 8e de l'exercice 2017-18, mais se rappelle au bon souvenir de tout le monde au meilleur moment.

Porte-drapeau de la cérémonie d'ouverture de l'Allemagne, il a devancé le Japonais Akito Watabe, leader actuel de la Coupe du monde, et l'Autrichien Lukas Klapfer.

Cinquième après le saut et idéalement placé (36 secondes de retard), il est revenu est revenu sur un duo de tête et a lancé une attaque dans la dernière bosse que personne n'a pu suivre.

«C'est indescriptible et grandiose. Je ne m'y attendais pas, mais j'ai tout fait pour dans les derniers mois. Un grand merci à ma famille, elle m'a soutenu lorsque tout ne roulait pas si bien», a expliqué le désormais double champion olympique.