Source ID:4d71f610-fde0-4a5d-97ef-bb9a9edad516; App Source:alfamedia

Jean-Charles Lajoie retourne à TVA Sports

Jean-Charles Lajoie... (PHOTO 91,9 SPORTS)

Agrandir

Jean-Charles Lajoie

PHOTO 91,9 SPORTS

C'est désormais officiel, la rumeur la plus persistante de l'univers des médias québécois n'en est plus une: Jean-Charles Lajoie quitte le 91,9 Sports.

Il en a fait l'annonce, fort émotive d'ailleurs, dans son monologue d'ouverture hier à 15h.

«Je vous annonce aujourd'hui que je quitte le 91,9 Sports et mon émission Jean-Charles en liberté. J'animerai ma 900e émission ce vendredi, le 23 novembre, incidemment, Black Friday. Mais ce vendredi ne sera pas noir. Ma décision ne signifie en rien la fin, elle s'inscrit plutôt dans une continuation.»

À ce moment, la voix de Jean-Charles Lajoie s'est cassée une première fois. Une deuxième un peu plus tard quand il a remercié son équipe actuelle, Jeff Jeffrey, Sébastien Laperrière et la dernière venue, Jannie P. Duval, pour qui il a déclaré un «coup de foudre professionnel». Il a aussi souligné l'apport de ses patrons et de ses anciens collaborateurs et producteurs.

Lajoie a du même coup annoncé qu'il passait à TVA Sports. La chaîne spécialisée a annoncé dans un communiqué que le populaire animateur serait à la barre d'une émission «conçue à son image» dès le 14 janvier prochain. Lajoie sera aussi collaborateur à l'émission Dutrizac 6 à 9 sur QUB radio. Plus de détails seront dévoilés ultérieurement.

Lajoie avait déjà travaillé à TVA Sports, notamment en 2012 lors d'un passage remarqué à l'animation d'une version estivale de l'émission Le match, généralement pilotée par Dave Morissette.

Plusieurs départs

En ondes, Lajoie a raconté la chronologie des événements. Il a d'abord demandé, et obtenu, la permission de discuter avec d'autres médias en juin 2017. À une époque, précise-t-il, «où personne n'était dans les cartons pour l'acquisition de RNC [propriétaire du 91,9 Sports]». Il voulait à l'origine retourner à la télévision, tout en conservant sa quotidienne radio.

Les négociations ont duré un an, et se sont conclues l'été dernier. L'animateur était depuis frappé d'une clause de confidentialité, qui l'a « empêché d'être transparent et honnête [...] envers auditeurs, amis et collaborateurs », s'est-il désolé.

En quittant «la maison [qu'il a] bâtie de [ses] mains et de [ses] cordes vocales», Lajoie s'est permis au passage un vibrant plaidoyer pour «le bien-fondé d'une radio 100% sports de langue française à Montréal».

Évidemment, c'est une référence à la volonté de Leclerc Communications d'acquérir le 91,9 Sports et d'en faire une radio à vocation musicale. Les audiences du CRTC en ce sens auront lieu le 20 février prochain.

Lajoie était le visage le plus connu du 91,9 Sports depuis sa création en août 2015 sur les cendres de Radio 9. il est le dernier d'une longue série de grosses pointures qui ont quitté récemment la station.

Michel Langevin et Enrico Ciccone ont d'abord abandonné leur poste, le premier pour devenir morningman à Gatineau, le deuxième pour se lancer en politique sous la bannière libérale. Le directeur général de la station Yves Bombardier est pour sa part devenu directeur principal de TVA Nouvelles. Le président directeur général de RNC Média Mario Cecchini a aussi quitté ses fonctions en juillet dernier.

Le 91,9 Sports a annoncé que dès lundi, la case horaire de 15h à 19h serait occupée par le tandem de Stéphane Langdeau et de Guillaume Latendresse.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer