Source ID:c78cecc74ab5311a815d503fc4abe114; App Source:StoryBuilder

Il faudra donc oublier Erik Karlsson

Des rumeurs avaient laissé entendre un intérêt de... (PHOTO JEFF CHIU, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

Des rumeurs avaient laissé entendre un intérêt de la part d'Erik Karlsson envers le Canadien.

PHOTO JEFF CHIU, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Erik Karlsson s'apprêterait donc à signer une prolongation de contrat avec les Sharks de San Jose, nous apprend le distingué Bob McKenzie, de TSN, ce matin.

Son confrère Pierre LeBrun évoque un contrat de huit ans à un salaire annuel de 11 millions.

Cette nouvelle ne plaira pas aux fans du Canadien, nombreux à espérer l'arrivée d'un défenseur offensif comme Karlsson. Des rumeurs avaient d'ailleurs laissé entendre un intérêt de sa part envers le Canadien et les Sénateurs.

Il reste 13 jours aux équipes, comme les Sharks, pour retenir leurs joueurs autonomes sans compensation. San Jose règlerait un problème important en retenant Karlsson.

Le défenseur suédois a joué blessé en fin de saison et en séries. Avant de tomber au combat en janvier, il avait amassé 27 points à ses 18 matchs précédents. Il forme avec Brent Burns le meilleur duo de défenseurs offensifs de la ligue, quoiqu'ils ne sont pas appelés à jouer ensemble à cinq contre cinq.

S'il signe comme s'y attend McKenzie, les Sénateurs d'Ottawa recevront un choix supplémentaire de deuxième ronde en 2021. Ce choix se muera en choix de première ronde si San Jose atteint la finale le printemps prochain.

Au final, Ottawa recevrait donc un choix de première ronde en 2020, un choix de deuxième ronde en 2019, un choix de deuxième ronde en 2021 (ou un choix de première), l'espoir Josh Norris, récemment mis sous contrat par Ottawa, Dylan DiMelo et Chris Tierney ainsi qu'un attaquant des ligues mineures.

Sergei Bobrovsky et Artemi Panarin... (PHOTO GEOFF BURKE, ARCHIVES USA TODAY SPORTS) - image 2.0

Agrandir

Sergei Bobrovsky et Artemi Panarin

PHOTO GEOFF BURKE, ARCHIVES USA TODAY SPORTS

Une fois ce dossier réglé, nos regards se tourneront vers Columbus. Silence radio du côté de Sergei Bobrovsky, Artemi Panarin, Matt Duchene et Ryan Dzingel. On vante le DG des Blues Doug Armstrong pour son audace, mais ce même goût du risque pourrait faire mal aux Blue Jackets si ces quatre joueurs autonomes sans compensation quittent l'organisation.

On se préparerait sans doute à échanger un jeune défenseur, peut-être Ryan Murray, pour obtenir du renfort à l'attaque dans l'éventualité de frapper zéro en trois.

Les Islanders ont réglé deux dossiers importants. Ils ont accordé un contrat somme toute raisonnable à Jordan Eberle, 5,5 millions par saison pour cinq ans.

Il acceptait ainsi une diminution salariale de 500 000 $ par saison, de quoi plaire au DG Lou Lamoriello, pas réputé pour les dépenses folles.

Un autre de ses attaquants de talent, le grand centre droitier Brock Nelson, vient de recevoir 36 millions pour six ans. Il a obtenu 53 points, dont 25 buts, l'an dernier.

Anders Lee... (PHOTO CATALINA FRAGOSO, USA TODAY SPORTS) - image 3.0

Agrandir

Anders Lee

PHOTO CATALINA FRAGOSO, USA TODAY SPORTS

Maintenant, il s'agit de voir si Lamoriello pourra retenir son capitaine Anders Lee, 28 ans. Lee, un gros ailier gauche de 6 pieds 3 pouces et 230 livres, vient de connaître des saisons de 34, 40 et 28 buts. Il touchait un salaire moyen de 3,7 millions. Il ne signera sans doute pas pour moins que le double de cette somme. Sinon quelqu'un d'autre le lui offrira.

Le gardien Robin Lehner aura droit lui aussi à l'autonomie complète à compter du 1er juillet, et les visites aux autres équipes sont autorisées à compter du 26 juin. Lehner a relancé sa carrière cet hiver. Il a partagé le travail avec Thomas Greiss et les deux gardiens présentent des statistiques semblables, mais Lehner était le partant en séries éliminatoires. S'il est trop gourmand, Lamoriello pourrait s'en remettre à Greiss, tout en embauchant un auxiliaire de qualité.

Il y a aussi les joueurs autonomes avec compensation, c'est à dire des plus jeunes, admissibles au marché, mais dont les équipes peuvent retenir les services en égalant l'offre des courtisans.

Mitch Marner... (PHOTO CHRISTOPHER KATSAROV, LA PRESSE CANADIENNE) - image 4.0

Agrandir

Mitch Marner

PHOTO CHRISTOPHER KATSAROV, LA PRESSE CANADIENNE

Le cas Mitch Marner à Toronto est toujours en suspens. Son sort pourrait avoir un effet domino. Si les Leafs lui font l'offre désirée - plus de dix millions - Toronto devra échanger des joueurs pour se conformer au plafond salarial. Brayden Point, Charlie McAvoy, Sebastian Aho, Matthew Tkachuk, Mikko Rantanen, Timo Meier, Brock Boeser, Jacob Trouba, Kyle Connor et Patrik Laine feront sauter la banque eux aussi.

La situation est complexe pour les Jets. Ils disposent de 25 millions d'espace sur la masse (selon la référence en la matière, capfriendly.com), mais Trouba, Connor et Laine commanderont de gros salaires, et il y aura encore six autres joueurs à mettre sous contrat après eux. Trouba serait sur le marché des échanges, et Tyler Myers, joueur autonome sans compensation, aura peut-être le loisir de quitter Winnipeg.

Le Lightning (Point), les Flames (Tkachuk), l'Avalanche (Rantanen) et les Canucks (Boeser) seront en meilleure posture pour retenir leurs jeunes vedettes, mais il y aura sans doute quand même une gymnastique salariale à faire de leur part.

Le nombre de bons jeunes joueurs autonomes avec compensation pourrait ralentir le marché des échanges ces prochaines semaines, estime le DG des Flames, Brad Treliving, dans une interview à Sportsnet. «On ne peut acheter toutes sortes de voitures sans savoir à combien va revenir l'hypothèque», a-t-il confié dans un langage imagé.

Beaucoup d'action à prévoir néanmoins d'ici le 2 juillet. Restez à l'écoute!

À LIRE

La Ligue de hockey préparatoire scolaire pourrait voir son premier joueur entièrement formé par la LHPS être repêché dans la LNH ce weekend, nous apprend Guillaume Lefrançois. Il pourrait ouvrir une grande porte pour les suivants.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Erik Karlsson reste à San Jose

    Hockey

    Erik Karlsson reste à San Jose

    Les Sharks de San Jose ont pris tout un risque en faisant l'acquisition du défenseur vedette Erik Karlsson en sachant qu'il ne lui restait qu'une... »

  • LNH: la valse des «intéressés»...

    Hockey

    LNH: la valse des «intéressés»...

    Le problème avec les rumeurs, c'est que souvent, elles ne sont que ça : des rumeurs. »

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer