Source ID:; App Source:

Une grosse semaine pour Lou Lamoriello... et Bergevin!

Le nouveau directeur général des Islanders de New... (Photo Cole Burston, archives PC)

Agrandir

Le nouveau directeur général des Islanders de New York, Lou Lamoriello, a le pouvoir pour transformer une organisation moribonde en club gagnant.

Photo Cole Burston, archives PC

Le nouveau DG des Islanders de New York, Lou Lamoriello, pourrait rentrer de Dallas dimanche prochain après le repêchage couvert de gloire... ou encore les mains vides.

Dans le meilleur des scénarios, il met la main sur le meilleur entraîneur disponible, Barry Trotz, tout juste auréolé d'une Coupe Stanley à Washington, signe une entente à long terme avec son centre John Tavares, met la main sur Max Pacioretty en retour de l'un de ses deux premiers choix au repêchage, et d'un autre de deuxième ronde, s'apprête à offrir un contrat à long terme au défenseur John Carlson. Il offre aussi un autre choix de deuxième ronde pour acquérir le gardien auxiliaire des Capitals, Philip Grubauer.

Lamoriello a ce pouvoir, et cette influence, pour transformer une organisation moribonde en club gagnant. Lamoriello, 75 ans, veut un club compétitif dès l'an prochain. Il l'a clairement affirmé récemment. Il n'hésitera sans doute pas à sacrifier des choix au repêchage puisqu'il n'a pas eu le temps de bâtir sa propre équipe de dépisteurs. Cet homme contrôlant à l'os hésitera sans doute à faire confiance à des recruteurs qu'il connaît moins.

Mais tout n'est pas coulé dans le béton. Barry Trotz vient de démissionner de son poste avec les Capitals, mais il affirme vouloir prendre son temps. Les Islanders demeurent la seule équipe sans entraîneur, mais d'autres pourraient congédier le leur pour faire une place à Trotz. C'est le cas du Wild du Minnesota, dont le nouveau DG, Paul Fenton, a longtemps travaillé avec Trotz à Nashville.

Le clan Tavares continuerait de négocier avec les Islanders. Mais le 1er juillet approche et Tavares pourrait être tenté de vivre l'expérience de l'autonomie. Il attend aussi sûrement de connaître l'identité du nouvel entraîneur et des prises de Lamoriello d'ici la semaine prochaine.

John Carlson vient de connaître sa meilleure saison en carrière sous l'autorité de Trotz. Ce défenseur droitier de 28 ans a amassé 68 points en 82 matchs. Il aurait mérité une place parmi les finalistes au trophée Norris.

Les Islanders doivent revamper leur défense et leur position de gardien. Ils possèdent déjà de bons éléments à l'attaque avec Mathew Barzal, Anders Lee, Josh Bailey, Jordan Eberle et Anthony Beauvillier.

Le Canadien pourrait profiter de l'occasion pour engraisser encore davantage sa banque d'espoirs. En cédant Pacioretty aux Islanders pour le 11choix et possiblement d'autres éléments, il pourrait facilement, avec le nombre de choix qu'il possède en deuxième ronde, s'avancer de quelques rangs et qui sait repêcher deux fois parmi le top 8. Certains joueurs comme Adam Boqvist, Brady Tkachuk, Jesperi Kotkaniemi ou encore Noah Dobson pourraient encore être disponibles.

Avec un avenir à court terme aussi peu reluisant, aussi bien penser à long terme. Rentrer de Dallas avec le jeune centre Jesperi Kotkaniemi et le défenseur Quinn Hughes, par exemple, sans compter la flopée de joueurs choisis en deuxième ronde, dont Nicolas Beaudin, constituerait un pas intéressant vers un avenir plus rose.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer