La LNH vient d'annoncer la composition de son équipe d'étoiles de l'Association de l'Ouest. Vous pouvez lire tout ça ici.

Publié le 7 janv. 2009
Mathias Brunet

On peut y constater une fois de plus les ratés du système. Rien à dire sur le choix des défenseurs Dan Boyle, Shea Weber, Niklas Lidstrom et Sheldon Souray, qui viennent compléter cette brigade déjà constituée de Brian Campbell et Scott Niedermayer.

Mais ça se gâte à l'attaque. L'obligation de sélectionner au moins un joueur de chaque équipe donne lieu à des choix bizarres.

Milan Hejduk, par exemple, connaît une autre saison moyenne, avec 29 points en 40 matchs. Mais il fallait un joueur de l'Avalanche et les deux premiers centres de l'équipe, Paul Stastny et Joe Sakic, sont blessés.

Même chose pour Keith Tkachuk à St.Louis, 82e compteur de la LNH avec 27 points en 39 matchs et une fiche de -11.

À Dallas, Mike Modano a mérité sa place grâce à sa réputation. Il n'est plus que son ombre depuis de nombreuses années et il vient au quatrième rang des compteurs de sa propre équipe (qui ne compte pas beaucoup de buts) derrière Brad Richards, Mike Ribeiro et Loui Eriksson.

Dustin Brown connaît une saison moins spectaculaire offensivement chez les Kings de Los Angeles, qui pratiquent un style de jeu plus défensif sous le nouvel entraîneur Terry Murray, de sorte qu'il a encore moins de points que Tkachuk. Son coéquipier Anze Kopitar aurait constitué un choix plus intéressant compte tenu de son style, sans oublier que sa production offensive est supérieure à celle de Brown.

Les grands perdants? Patrick Marleau (photo), saison spectaculaire, 13e compteur de le LNH, 5e dans l'Association de l'Ouest, Marian Hossa, Henrik Zetterberg et Mikko Koivu et les frères Sedin. Leur absence est difficile à expliquer.