Le premier choix au repêchage de la LNH l'été dernier, Steven Stamkos, a réussi son premier tour du chapeau hier dans une défaite du Lightning contre Chicago.

Publié le 18 févr. 2009
Mathias Brunet

J'aime beaucoup la façon dont l'entraîneur Rick Tocchet gère la carrière du jeune homme de 19 ans.

Le 9 janvier, il a rayé Stamkos de la formation une première fois pour lui donner une perspective différente du jeu. Il lui a aussi donné un rigoureux programme d'entraînement en gymnase afin de lui permettre de se renforcer physiquement. La puissance de son tir et la vitesse de ses mains ne faisaient aucun doute. Mais il perdait souvent ses bagarres pour la possession de la rondelle.

Stamkos a aussi été laissé de côté deux autres fois au cours des semaines suivantes. Mais ses efforts à l'entraînement sont récompensés. Il vient d'amasser 11 points à ses 14 derniers matchs alors qu'il en avait obtenu seulement 14 à ses 40 premiers.

Une autre preuve qu'il ne s'agit pas seulement de bien repêcher, il faut aussi savoir développer les jeunes.