L'Avalanche du Colorado est toujours dernier au classement dans l'Ouest et à trois jours de la date limite des échanges, le chroniqueur du Denver Post, Adrian Dater, dresse un bilan qui semble le faire tomber dans la déprime.

Publié le 2 mars 2009
Mathias Brunet

Il affirme que l'équipe n'est pas bonne et qu'en outre, elle risque d'être contrainte à garder des joueurs improductifs trop bien payés, tels Brett Clark, qui connaît une saison difficile offensivement et qui touchera 3,5M$ l'an prochain. Dater note aussi que cinq défenseurs du club sont assurés de gagner plus de trois millions l'an prochain, Adam Foote, John-Michael Liles, Scott Hannan, Ruslan Salei et Clark).

Dater ne croit pas que l'emploi du DG François Giguère soit en danger mais il se surprend de constater que celui-ci n'a procédé à aucun échange jusqu'à maintenant.

Le pari de ne pas garder José Théodore, ou plutôt d'avoir fait confiance à Peter Budaj en début de saison, n'a pas payé, il est vrai. Si c'était à refaire, Giguère aurait sans doute bonifié un peu son offre à Théodore au cours de la saison morte.

À la défense de Giguère, on peut difficilement évaluer une équipe quand elle perd ses deux premiers centres, Joe Sakic et Paul Stastny, pour la majorité de la saison. Les performances (et statistiques) de tous les autres joueurs en souffrent.

Reste que Budaj a été franchement mauvais (Raycroft un peu mieux). Malgré tout, l'Avalanche est resté dans la course pour une place en séries jusqu'à tout récemment.

Giguère, dont j'ai toujours apprécié les idées, a un bon été devant lui. Il devra d'abord se dénicher un solide gardien. S'il y parvient, l'Avalanche pourrait redevenir vite compétitif.