José Théodore ne comprend pas encore pourquoi son entraîneur Bruce Boudreau l'a laissé de côté samedi lors du deuxième match contre les Rangers, une rencontre perdue 1-0 par les Capitals.

Publié le 20 avr. 2009
Mathias Brunet

"Je n'ai jamais venu venir le coup, pour être honnête, a-t-il déclaré aux journalistes à Washington. Une chose qu'on ne pourra jamais m'enlever, c'est que je suis un bagarreur et que j'ai toujours su rebondir. Mais je n'ai pas pu rebondir parce que je n'ai pas joué. J'ai cependant appuyé Simeon (Varlamov)."

"Je voulais jouer et je pensais jouer, mais si j'ai de la rage, je vais la garder pour moi afin de ne pas devenir une distraction pour mes coéquipiers."

Boudreau refuse de dévoiler sa stratégie en prévision du match de ce soir à New York, mais on peut s'attendre au retour de Varlamov.

Par ailleurs, mini-controverse à New York alors qu'Alexander Ovechkin s'est installé sur le banc des joueurs pour épier l'entraînement des Rangers. On lui a poliment demandé de quitter.

Les Capitals tirent évidemment de l'arrière 2-0 dans cette série. Le gardien Henrik Lundqvist semble difficile à battre...