Non seulement l'analyste à TSN, Bob McKenzie, espère-t-il une suspension exemplaire dans le cas de Patrice Cormier, mais il suggère qu'on envoie désormais les jeunes fautifs suivre des séminaires pour les sensibiliser aux effets des coups à la tête sur le cerveau.

Mathias Brunet

" Les universités de Harvard et Boston étudient les effets à long terme des commotions cérébrales en analysant des cerveaux d'athlètes décédés. J'aimerais que les jeunes coupables de coups à la tête soient tenus de s'y rendre et découvrent les véritables impacts que peuvent provoquer leurs actions sur un adversaire. Ainsi, on ne se contenterait pas seulement de les priver de disputer des matchs, mais on leur permettrait de mieux comprendre la situation."

Une idée très constructive.

Pendant ce temps, la LHJMQ annonce qu'elle attendra à lundi avant d'annoncer sa décision dans le dossier.