Le chroniqueur de CBC, Elliotte Friedman, estime que le Canadien obtiendrait beaucoup plus en retour que s'il échangeait Jaroslav Halak.

Mathias Brunet

"J'ai demandé à un recruteur ses impressions sur Price et Halak, écrit Friedman. Il m'a répondu que si Halak était disponible, dix clubs seraient intéressés. Mais que si Price était sur le marché, toutes les équipes tenteraient de l'obtenir. C'est pourquoi il est temps pour le Canadien de l'échanger."

La chronique de Friedman se trouve ici.

Être dans les souliers de Gainey, je ne m'empêcherais pas d'écouter, mais il faudrait une offre irrésistible pour me départir d'un gardien de 22 ans aussi talentueux. On parlait aussi d'échanger Marc-André Fleury il y a quelques années, les frères Sedin aussi, avant que ces joueurs n'atteignent leur plein potentiel.

Jaroslav Halak fait bien, tant mieux. On fait bien de le remettre devant le filet. Peut-il être un numéro un de premier plan pendant une saison complète et en séries éliminatoires? On ne le sait pas encore. C'est pourquoi je ne prendrais jamais le risque d'échanger Price.