L'histoire d'Alexander Avtsin, choix de quatrième ronde du Canadien en 2009, commence à ressembler à celle du défenseur Alexei Emelin, repêché en troisième ronde en 2004.

Mathias Brunet

Malgré de belles promesses tout l'hiver, Avtsin a choisi de demeurer dans la KHL avec le Dynamo de Moscou. Son agent m'avait pourtant assuré à plusieurs reprises que son client serait à Montréal pour le camp d'entraînement. Le DG et entraîneur du Junior de Montréal, Pascal Vincent, espérait lui aussi voir Avtsin en Amérique puisqu'il détenait ses droits.

La direction du Dynamo a mis fin aux espoirs du Canadien et du Junior ces derniers jours en confirmant que le jeune homme était sous contrat avec l'équipe pour la prochaine saison.

Avtsin avait connu une première année intéressante chez les pros avec 9 points en 30 matchs, une bonne récolte pour un jeune de cet âge dans une Ligue où il n'est pas facile de produire offensivement.

À quelques jours du repêchage, j'imagine que Pierre Gauthier, Trevor Timmins et l'équipe de recrutement du CH sera plus prudente avec les espoirs russes. Comme la majorité des autres équipes d'ailleurs.