Certains coquins ont déjà lancé la boutade...

Mathias Brunet

Faut dire que peu importe l'identité du second gardien à Montréal, le débat ne prendra jamais fin. Il y en a même plusieurs qui se plaignaient de l'utilisation restreinte de Bryan Hayward derrière Patrick Roy à l'époque lorsque celui-ci vivait des moments plus difficiles en saison régulière.

Mais avant de parler de Ellis, dont les droits ont été acquis des Predators de Nashville, il faut lui faire signer un contrat d'ici l'ouverture du marché des joueurs autonomes demain midi.

Ellis semble emballé à l'idée de se joindre au Canadien si l'on se fie à ses commentaires sur Twitter, mais Bob McKenzie, de TSN, lui suggère d'attendre et de signer un contrat avec une équipe à la recherche d'un gardien numéro un, pour éviter le (gros) risque de chauffer le banc derrière Price.

Pas sûr cependant que le marché ne soit très favorable aux gardiens. Les Sharks de San Jose, le Lightning de Tampa Bay et les Flyers de Philadelphie s'en cherchent un, mais Ellis aura de la compétition puisque Marty Turco, Evgeny Nabokov, José Théodore, Chris Mason, Andrew Raycroft, Antero Niittymaki, Martin Biron, Michael Leighton et Johan Hedberg sont eux aussi joueurs autonomes sans compensation.