Violente mise en échec de Marc Staal hier à l'endroit de Matt Stajan. Les nouveaux règlements concernant les mises en échec en angle laissent place à beaucoup d'interprétation mais dans ce cas-ci, Staal se présente de face et Stajan suit sa passe plutôt que de se lever la tête pour se protéger. Mon verdict? Non coupable.

Mathias Brunet



NOTES: Mercredi soir, le cinéaste Denys Arcand fera le clavardage en notre compagnie sur Cyberpresse en direct du Centre Bell en marge du match entre le Canadien et les Kings de Los Angeles à compter de 19h30.