Le DG des Sénateurs d'Ottawa se dit très déçu du rendement de son club, qui est à plus de sept points d'une place en séries éliminatoires avec deux matchs de moins à disputer que le Lightning, huitième, et quatre de moins que les Bruins, septièmes.

Mathias Brunet

Bryan Murray cherche toujours à renflouer son attaque mais affirme qu'il a beaucoup de difficulté à conclure un échange.

Pourquoi l'attaque des Sénateurs ne produit-elle pas? Parce qu'Alfredsson vieillit? Parce qu'on a remplacé Dany Heatley par Kovalev, Cheechoo et Michalek? Parce que Sergei Gonchar, embauché pour trois ans à cinq millions par année à 36 ans ne produit pas comme prévu? Parce qu'on a préféré Brian Lee à Anze Kopitar, Patrick Eaves à Loui Eriksson et que le plus bel espoir offensif repêché depuis Jason Spezza en 2001 s'appelle Nick Foligno? Toutes ses réponses?

Plus capable de voir Bryan Murray chercher à rapiécer son club. Les fans des Sénateurs méritent une belle reconstruction avec des dirigeants aux idées neuves.