Après un début de saison plus difficile, les Blackhawks de Chicago ne sont plus qu'à un point du quatrième rang dans l'Ouest.

Mathias Brunet

Ils ont battu Los Angeles 3-2 hier, pour porter leur fiche à 7-3-1 lors des 11 derniers matchs.

Leur relance coïncide avec l'émergence du gardien montréalais Corey Crawford, l'objet d'une entrevue avec le collègue Richard Labbé ce matin dans La Presse.

Après avoir entamé seulement six des 24 premiers matchs des Hawks à titre d'auxiliaire au vétéran Marty Turco, il vient de disputer 10 des 11 derniers.

Avec une fiche de 10-6-1, une moyenne de 2,38 et un taux d'arrêts de .914, et connaissant les habitudes de l'entraîneur Joel Quenneville, il serait étonnant que Turco (8-8-2, moyenne de 3,06, taux d'arrêts de .896) joue souvent d'ici la fin de la saison, à moins évidemment que Crawford ne s'écroule.

Il ne faut pas s'étonner des succès de Crawford, surtout de la façon dont l'entraîneur des gardiens à Chicago Stéphane Waite en parlait en début de saison en entrevue.

Comme Jimmy Howard à Détroit, Corey Crawford a été repêché en deuxième ronde en 2003, douze rangs avant le gardien des Red Wings, et les deux ont du patienter quatre ans dans la Ligue américaine avant d'obtenir leur chance.