Montréal n'a pas l'exclusivité des idioties post-événements sportifs. Vancouver, une ville pourtant si charmante et réputée pacifiste, est capable aussi de voir ses morons s'éclater après une défaite. Comme quoi sport, alcool et frustration peuvent devenir un cocktail explosif peu importe la ville.

Mathias Brunet