Le but était dramatique, d'accord.

Publié le 25 janv. 2013
Mathias Brunet

C'est un jeune joueur exubérant, d'accord.

La foule est en délire et tout le monde fait la fête, d'accord.

Mais c'est trop, juste trop. Tu as des coéquipiers qui ont fait le travail pour toi et qui cherchent à te féliciter. Ce n'est pas un "one-man-show" ici.

En passant, gros bravo à Éric Bélanger qui, dans l'ombre, a gagné cette mise en jeu cruciale.