L'entraîneur Jon Cooper semble jongler avec cette éventualité.

Publié le 14 sept. 2015
Mathias Brunet

Cooper a utilisé Stamkos à l'aile en séries éliminatoires et aimé le résultat au plan collectif. Placer Stamkos à gauche permet à Cooper de soustraire son capitaine de missions défensives et de lui permettre de se concentrer davantage sur l'attaque. En séries le printemps dernier, Stamkos a commencé à débloquer offensivement avec Valteri Filppula au centre et Alex Killorn à droite, du moins jusqu'au premier match de la finale. Alex Ovechkin, après tout, est un droitier qui joue à l'aile gauche.

Cooper demeure néanmoins très prudent dans ses propos. Il évoque pour l'instant une expérience à temps partiel. Peut-être ne veut-il pas nuire aux négociations de contrat entre Stamkos et le Lightning. On comprend pourquoi. Un attaquant ayant joué au centre toute sa carrière est probablement réticent à passer à l'aile.

En séries, Stamkos a terminé a quatrième rang des compteurs de son club derrière Tyler Johnson, Nikita Kucherov et Alex Killorn. Filppula, Palat et Killorn jouaient en moyenne plus souvent que lui, tandis que Johnson jouait en moyenne seulement trois secondes de moins par rencontre.