Mine de rien, le premier choix du Canadien en 2004, Kyle Chipchura, disputera ce soir au Centre Bell un 430e match dans la LNH.

Publié le 19 nov. 2015
Mathias Brunet

Il n'a rien d'une grande vedette, comme en font foi ses 98 points, mais il a quand même su s'accrocher à la Ligue nationale, contrairement à une majorité de joueurs de la cuvée 2004. Parmi les joueur repêchés en première ronde, seulement 11 ont disputé plus de matchs que lui. De ces onze, cinq ont été repêchés parmi les dix premiers.



Le collègue Guillaume Lefrançois lui a parlé cette semaine.

J'ai suivi de près le parcours de Chipchura. Ce costaud originaire de l'Alberta serait sans doute devenu un joueur important n'eut été du changement de philosophie dans la LNH. Chipchura est un joueur intelligent doté d'un très bon sens du leadership, mais son manque de vitesse aurait été moins "exposé" à l'époque de l'accrochage. Sa grave blessure au tendon d'Achille subie dans les rangs juniors n'a sûrement pas aidé non plus. Malheureusement pour cet ancien capitaine de l'équipe canadienne junior, les changements sont survenus un an après le repêchage de 2004...

On a beaucoup blâmé le CH pour ce choix, mais après le top cinq (Alex Ovechkin, Evgeni Malkin, Andrew Ladd et Blake Wheeler), le talent est mince en première ronde. Alexandre Picard, Boris Valabik, Lauri Tukonen, A. J. Thelen et Marek Schwartz, tous repêchés avant Chipchura (18e au total) n'ont rien cassé.

Le CH et Trevor Timmins se sont bien repris par la suite dans ce repêchage avec Mark Streit, Mikhail Grabovski et Alexei Emelin. Malheureusement, seul ce dernier est resté...