Le vétéran chroniqueur du Newsday, Arthur Staples, voit mal comment Jaroslav Halak pourra être de retour avec les Islanders la saison prochaine, compte tenu de sa fragilité, de son contrat et des performances de Thomas Greiss.

Mathias Brunet

"Il lui reste deux ans de contrat à un salaire annuel de 4,5M$. Il doit rencontrer un spécialiste cette semaine pour vérifier si sa blessure à l'aine nécessitera une intervention chirurgicale. Si c'est le cas, il s'agira d'un autre recul dans son programme de réhabilitation et d'entraînement estival. Halak a aussi manifesté publiquement son mécontentement envers l'équipe dans le dossier du ménage à trois devant le filet. Il n'est pas difficile de percevoir un froid entre la direction et lui si on lit entre les lignes. L'échanger ne rapporterait pas beaucoup à l'équipe, peut-être un choix de troisième ou quatrième ronde, mais si le DG Garth Snow décide de le faire, il se débarrasserait ainsi de son salaire."