Les rumeurs de congédiement d'entraîneur affluent à Boston.

Mathias Brunet

Les Bruins ont perdu 6-5 en fusillade hier contre les Red Wings après avoir mené deux fois par trois buts et plusieurs spécialistes de Boston croient qu'il s'agit peut-être du dernier match de Claude Julien derrière le banc de l'équipe.

Il s'agirait d'un autre congédiement injuste si une telle nouvelle se concrétise.

Peter Chiarelli avait commencé le travail de démolition de l'équipe avant son départ pour Edmonton en échangeant Tyler Seguin pour deux joueurs qui ne sont déjà plus à Boston (d'accord, il reste Joe Morrow dans un rôle effacé). ll s'est débarrassé du défenseur Johnny Boychuk en retour d'un choix de deuxième ronde. Échangé Blake Wheeler pour Rich Peverley.

Son successeur Don Sweeney a poursuivi le travail de démolition. Il a su obtenir des choix de première ronde pour Milan Lucic et Dougie Hamilton, mais son équipe de dépisteurs a repêché en 2015 des joueurs, Jakub Zboril, Jake DeBrusk et Zachary Senyshyn dont le développement suscite encore des interrogations.

D'ailleurs, le choix de deuxième ronde de Boston cette année-là, Brandon Carlo, est déjà un pilier chez les Bruins tandis que les trois autres sont dans les mineures, avec des résultats tantôt satisfaisant, tantôt mitigés. Matthew Barzal, Thomas Chabot, Anthony Beauvillier, Sebastian Aho et plusieurs autres étaient toujours disponibles.

L'embauche de David Backes, 32 ans, n'a pas donné les résultats escomptés. Backes a 22 points en 40 matchs et une fiche de -5. On a donné à Backes 30 millions pour cinq ans. L'année précédente, Sweeney a donné 19 millions pour cinq ans à Matt Beleskey. Celui-ci a cinq points, dont deux buts, en 24 matchs cette saison.

Sweeney avait-il besoin de donner dix millions pour quatre ans à Kevan Miller, un défenseur de troisième paire au talent très limité?

L'échange de Reilly Smith pour Jimmy Hayes a constitué une catastrophe. Smith venait de connaître des saisons de 51 et 40 points pour les Bruins. Hayes a trois points en 36 matchs cette année.

Sweeney n'a surtout jamais su préparer l'après Chara. Le manque de profondeur en défense est toujours flagrant. Même les fans des Bruins ne la trouvent plus drôle.

Claude Julien doit naviguer dans tout ça, et les Bruins ont néanmoins une fiche de 23-19-6. Qu'ils le congédient, pour le remplacer par Cam Neely, comme ils menacent de le faire. On rigolerait un bon coup ces prochaines années...