Alexandre Despatie a subi une «légère» commotion cérébrale à la suite de son accident survenu la semaine dernière en Espagne. En revanche, sa condition s'améliore et il espère pouvoir retourner à l'eau d'ici la fin de la semaine prochaine.

Simon Drouin LA PRESSE

Après de premières évaluations médicales indiquant le contraire, Despatie a finalement reçu un diagnostic de commotion de la part de spécialistes québécois consultés en début de semaine.

«Oui, j'ai subi une légère commotion, mais qui se porte très bien», a assuré Despatie dans un enregistrement diffusé cet après-midi. «Déjà, ce matin, je me suis levé pour la première fois depuis l'accident avec aucun mal de tête. C'est un très bon signe.»

La lacération d'une dizaine de centimètres qu'il s'est infligée au-dessus du front cicatrise bien, a ajouté Despatie, qui a consulté un chirurgien en matinée. «On m'a dit que je pouvais envisager un retour à l'eau d'ici la fin de la semaine prochaine. C'est donc une autre nouvelle super positive. La prochaine grosse étape sera de voir comment je réagis à l'effort physique.»

Le plongeur dresse un portrait «positif» de sa rééducation. «L'équipe est positive, est optimiste, les choses vont bien. Moi aussi je garde le moral», a affirmé Despatie, qui paraissait de belle humeur.

Il a remercié les nombreuses personnes qui lui ont envoyé des mots d'encouragement par téléphone, par courriel et par Twitter. «Je n'ai pas pu vous répondre avant parce que je n'avais pas le droit», a-t-il expliqué.