La Fédération internationale de ski a annoncé dimanche après-midi que Sofia Goggia avait subi diverses blessures lors de sa chute à l’épreuve du Super-G de Cortina d’Ampezzo, en Italie, en matinée. La participation de l’Italienne aux Jeux olympiques dans deux semaines serait donc compromise.

Publié le 23 janvier
Nicholas Richard La Presse

Les images n’étaient pas belles à voir. Goggia a chuté sévèrement et elle a visiblement semblé être incommodée sur la séquence. Elle a pu remonter sur ses skis, mais il est permis de craindre le pire.

Quelques heures plus tard, le diagnostic est tombé : la troisième skieuse au classement général a subi une entorse au genou gauche, une lésion partielle du ligament croisé antérieure qui avait déjà nécessité une opération en 2013, une fracture du péroné et au tendon.

Selon la FIS, elle commencera sa réhabilitation lundi dans l’espoir de pouvoir participer aux Jeux olympiques.

Goggia était de loin la favorite pour remporter les deux épreuves de vitesse et ainsi défendre son titre olympique acquis à PyeongChang en 2018.

L’athlète de 29 ans a pris part à 16 coupes du monde depuis le début de la saison et elle a mérité six victoires, quatre en descente, deux en Super-G. Elle venait de remporter, samedi, l’épreuve de descente à Cortina.