Au lendemain de sa brillante performance au 100 m T53, Brent Lakatos a décroché une quatrième médaille d’argent à Tokyo. Le Québécois a terminé au deuxième rang de la finale du 800 m T53 avec un temps de 1 min 36,32 s.

info@sportcom.qc.ca Sportcom

Sous une forte pluie, le Thaïlandais Pongsakorn Paeyo a été le premier à franchir l’arrivée, améliorant le record paralympique avec un chrono de 1 min 36,07 s. Le Français Pierre Fairbank, âgé de 50 ans, a raflé la médaille de bronze.

« Je voulais me placer à l’avant dès le début de la course et conserver un bon rythme par la suite. J’aurais dû accélérer plus rapidement, mais [Pongsakorn] Payeo a été plus fort », a lancé Lakatos après l’épreuve.

11médaille paralympique

Comme il l’a déjà fait à maintes reprises au cours de sa carrière, Brent Lakatos a marqué l’histoire de son sport jeudi en ajoutant une 11médaille paralympique à son palmarès. L’athlète originaire de Dorval devance ainsi André Viger, qui l’a initié au sport.

C’est spécial d’avoir récolté autant de médailles au cours de ma carrière. André Viger serait assurément fier de moi, il était une bonne personne et j’aurais aimé pouvoir partager ce moment avec lui.

Brent Lakatos

André Viger est mort en 2006.

Brent Lakatos bouclera les Jeux paralympiques de Tokyo au marathon prévu dimanche. Et cette fois-ci, il espère terminer avec l’or au cou.

« Ça commence à faire beaucoup de médailles d’argent, mais l’objectif est encore d’en gagner une en or à Tokyo. Je suis content d’avoir deux jours de repos avant le marathon. Je vais me reposer la veille de la course et j’ai hâte de participer à cette épreuve. Ce ne sera pas facile, mais je suis prêt à relever le défi », a-t-il conclu.

Paracanoë-kayak : Mathieu St-Pierre passera par les demi-finales

En paracanoë-kayak, le Québécois Mathieu St-Pierre a pris le cinquième rang de sa vague de qualifications du 200 m VL2 jeudi.

L’athlète de Shawinigan a affiché un temps de 59,693 s au canal de la Forêt de la mer, ce qui le forcera à passer par les demi-finales.

Seuls les vainqueurs des deux vagues de qualifications ont obtenu leur laissez-passer pour la finale, soit le Portugais Norberto Mourao (57,831 s) et le Brésilien Fernando Rufini de Paulo (55,258 s). Tous les autres compétiteurs seront des demi-finales, où les trois plus rapides de chaque départ accéderont à la course ultime.

Les demi-finales et la finale seront présentées samedi. Mathieu St-Pierre participe à ses premiers Jeux, alors que les épreuves de va’a en sont également à une première présence paralympique.