(Saitama) L’été n’aura pas été facile pour l’équipe américaine de basketball masculin. Même le match de la médaille d’or.

Tim Reynolds Associated Press

Le règne olympique se poursuivra malgré tout.

Kevin Durant a inscrit 29 points et les États-Unis ont gagné une quatrième médaille d’or de suite en défaisant la France au compte de 87-82, samedi, lors des Jeux de Tokyo.

Durant a confirmé la victoire des siens en réussissant deux lancers francs alors qu’il ne restait que 8,8 secondes à écouler au match.

Durant est devenu le deuxième joueur de l’histoire du basketball olympique masculin à décrocher trois médailles d’or, après Carmelo Anthony.

« Je suis si heureux pour [l’entraîneur-chef] Gregg Popovich, pour les joueurs et pour le pays, a affirmé Jerry Colangelo, le directeur national de USA Basketball. C’est une belle façon de conclure. »

Jayson Tatum a ajouté 19 points alors que Damian Lillard et Jrue Holiday en ont tous les deux marqué 11 pour les Américains.

« Je crois qu’il y a plus de joie que de soulagement, mais il y a assurément du soulagement. Les attentes étaient élevées », a mentionné Lillard.

Evan Fournier et Rudy Gobert ont tous les deux amassé 16 points pour la France, qui compte maintenant quatre médailles d’argent — toutes obtenues à la suite d’une défaite en finale contre les États-Unis — dans cette discipline.

Guerschon Yabusele a obtenu 13 points, Nando de Colo a contribué offensivement avec 12 points alors que Timothé Luwawu-Cabarrot a conclu l’affrontement avec 11 points pour la France.

« Ils ont mieux joué », a observé Fournier.

La France a réduit l’écart à 73-70 avec 5:42 à jouer quand Frank Ntilikina a réussi un lancer de trois points. Les Américains ont ensuite répondu avec une séquence de 9-2 qui s’est conclue par un tir de trois points de Tatum.

À partir de ce moment, les États-Unis n’avaient qu’à terminer le travail. Leur été s’est amorcé avec deux défaites en matchs préparatoires et leur tournoi a commencé avec un revers aux mains de la France.

L’équipe masculine américaine a remporté la médaille d’or pour une 16e fois en 19 tentatives aux Jeux olympiques.

Pour Holiday et Khris Middleton, deux coéquipiers au sein des Bucks de Milwaukee, il s’agit d’une entrée dans un groupe très sélect. Avant eux, seuls Scottie Pippen (à deux reprises), Michael Jordan, LeBron James et Kyrie Irving avaient gagné le titre de la NBA et la médaille d’or olympique lors d’une même année.

« C’est assurément un très bel été », a dit Holiday.

Pour Popovich, il complète un parcours olympique qui s’est amorcé il y a presque 50 ans. Comme joueur, il avait tenté de se tailler une place avec les États-Unis en vue des Jeux olympiques de 1972, mais sans succès.

« De faire partie des Jeux olympiques a toujours été un rêve pour moi », a expliqué Popovich.

En soirée, l’Australie a remporté le bronze grâce à une victoire de 107-93 contre la Slovénie.

Patty Mills a inscrit 42 points pour l’Australie, qui a remporté une première médaille olympique en basketball masculin.

La Slovénie participait au tournoi olympique pour une première fois.