(Tokyo) Le double champion de la NBA et triple médaillé olympique Pau Gasol a gagné une élection aux Jeux de Tokyo, mercredi, faisant en sorte qu’il représentera les athlètes au Comité international olympique pendant les sept prochaines années.

Graham Dunbar La Presse Canadienne

Gasol était un des 30 candidats qui étaient en compétition au scrutin et dans leur sport à Tokyo.

Il a reçu 1888 des 6800 votes exprimés par les athlètes pour l’obtention d’un des quatre sièges vacants du CIO. Le scrutin a pris fin mardi, quand Gasol a joué six minutes lors d’une défaite de 95-81 de l’Espagne contre les États-Unis, en quarts de finale du tournoi de basketball.

L’Espagnol de 41 ans rejoint une liste de membres du CIO provenant de familles royales d’Europe et du Moyen-Orient, d’organismes sportifs internationaux, de chefs d’entreprise et de 12 athlètes élus par leurs pairs.

Il s’agit d’un club exclusif, même si l’influence des membres sur les décisions, telles que le choix des villes hôtesses des Jeux, a diminué depuis 2013, sous la présidence de Thomas Bach.

Le mandat de sept ans de Gasol durera jusqu’en 2028, aux Jeux olympiques de Los Angeles, où il a remporté deux championnats de la NBA avec les Lakers.

Les autres nouveaux membres sont la cycliste polonaise Maja Martyna Wloszczowska, la nageuse italienne Federica Pellegrini et l’escrimeuse japonaise Yuki Ota.

Les quatre lauréats rejoignent la commission des athlètes du CIO qui comprend des membres élus lors des Jeux d’été de Rio de Janeiro, en 2016, et des deux derniers Jeux d’hiver, soit à Sotchi, en 2014, et à PyeongChang, en 2018.

Le panel comprend Yelena Isinbaeva, détentrice du record du monde de saut à la perche chez les dames, le nageur hongrois Daniel Gyurta et le patineur de vitesse chinois Hong Zhang, ainsi que 11 autres athlètes choisis par le CIO. Il se réunit vendredi pour élire un président qui rejoindra la commission exécutive de l’instance olympique.