(Kawagoe) Alena Sharp possède un processus en deux étapes pour laisser derrière elle une mauvaise ronde de golf : elle va frapper des balles sur le terrain d’entraînement et elle écrit à propos de sa journée.

John Chidley-Hill La Presse Canadienne

Sharp et sa compatriote canadienne Brooke Henderson ont éprouvé des difficultés lors de la première ronde du tournoi de golf féminin des Jeux de Tokyo, mercredi.

Henderson et Sharp ont toutes les deux remis une carte de 74 (plus-3) sur le parcours du club de golf Kasumigaseki et elles partagent le 47e échelon, à huit coups de la tête.

« Je vais probablement aller frapper des balles avec mon bois de départ pour faire sortir la tension, a dit Sharp en riant. Je tiens un journal alors je vais regarder à nouveau les trous et écrire ce que j’ai bien fait et ce que j’ai moins bien fait pour chaque trou. »

Sharp, de Hamilton, a amorcé sa ronde avec un oiselet, mais elle a commis un boguey au troisième fanion pour revenir à égalité après le premier neuf.

Son neuf de retour a été mouvementé. Sharp a commis un double boguey au 12e trou et elle a réussi un oiselet au 13e. Elle a inscrit un boguey au 16e fanion et elle s’est ressaisie avec un oiselet, mais elle a commis un double boguey au 18e trou.

« Ce sera sorti de mes pensées quand je vais retourner à l’hôtel, a mentionné Sharp. C’est frais dans la tête en ce moment, parce que c’était le dernier trou. Je vais regarder le positif et ce que je peux faire de mieux demain. »

Henderson, de Smiths Falls, en Ontario, se retrouvait près des meneuses après neuf trous, mais les choses se sont envenimées sur le neuf de retour. Elle a commis un boguey aux 11e, 15e, 17e et 18e fanions.

Classée huitième au monde avant ce tournoi, Henderson a déjà affirmé qu’elle considérait les Olympiques comme le sixième majeur du golf féminin.

« J’ai seulement réussi un oiselet aujourd’hui, ce qui fait en sorte que c’est difficile d’avoir un bon pointage. Évidemment, j’ai connu un deuxième neuf éprouvant », a analysé Henderson.

Avant le début du tournoi, Sharp et Henderson ont parlé à leurs compatriotes masculins Corey Conners et Mackenzie Hughes sur la façon d’approcher le parcours. Conners a terminé 13e lors du tournoi masculin alors que Hughes a pris le 50e échelon.

Conners et Hughes ont trouvé que leur agressivité les avait aidés lors des dernières rondes, mais Sharp a déclaré mercredi que d’attaquer les fanions n’était pas la bonne façon de jouer pour les femmes, même si les distances étaient similaires.

« Je crois que c’est simplement une différente façon de jouer pour nous. Nous devons être un peu plus futées et utiliser les pentes pour nous rendre aux fanions, a indiqué Sharp. Je ne crois pas que tu puisses directement attaquer les fanions. Nos balles n’ont pas les mêmes effets que les hommes. »