(Tokyo) Le Kényan Emmanuel Korir est devenu champion olympique du 800 m en 1 min 45 sec 06 en devançant son compatriote Ferguson Rotich (1 : 4523) en finale mercredi à Tokyo.

Agence France-Presse

Le Polonais Patryk Dobek a pris la troisième place en 1 min 45 sec 39.  

Pour sa première finale internationale, le Français Gabriel Tual a terminé 7e en 1 min 46 sec 03.

Aucun des trois athlètes n’était jamais monté sur un podium olympique.

C’est le 4e titre consécutif sur la distance pour le Kenya après Wilfred Bungel en 2008 et les deux du recordman du monde David Rudisha en 2012 et 2016.

Korir a réussi à s’extraire d’un peloton toujours groupé à 100 m de la ligne dans une finale très serrée.

À 26 ans, le Kényan est capable de briller aussi sur 400 m, distance sur laquelle il avait terminé 6e aux Mondiaux de Doha en 2019. Il avait volontairement commis un faux départ en série du 400 m à Tokyo dimanche, a priori pour préserver ses chances sur 800.

Son compatriote Rotich, âgé de 31 ans, avait pris la médaille de bronze des Mondiaux de 2019.

Le Polonais Patryk Dobek (27 ans) a lui réussi son pari de quitter cette saison le 400 m haies (7e des Mondiaux en 2015) au profit du double tour de piste, dont il a été champion d’Europe en salle cet hiver.

Placé rapidement en tête de peloton, Gabriel Tual (23 ans) a eu du mal à résister aux légères bousculades après 200 m de course, pour reculer progressivement. Lorsque la course s’est emballée il est parti d’un peu trop loin pour espérer se glisser parmi les meilleurs.