(Tokyo) Xie Siyi et Wang Zongyuan ont offert un autre doublé à la Chine en plongeon aux Jeux olympiques, décrochant les médailles d’or et d’argent à l’épreuve masculine du tremplin de trois mètres, mardi.

Paul Newberry La Presse Canadienne

Les plongeurs chinois pointaient aux deux premiers échelons après les préliminaires et les demi-finales. Ce fut le même scénario en finale.

Xie s’est mis à pleurer lorsqu’il a aperçu les pointages pour son dernier plongeon. Les 9,0 et les 9,5 lui ont permis de gagner la médaille d’or grâce à un total de 558,75 points.

Il y avait un peu plus de suspense pour la médaille d’argent, mais Wang a réussi son dernier plongeon pour afficher un total de 534,90 points. Il a résisté au Britannique Lack Laugher.

Laugher n’accusait que 2,05 points de retard derrière Wang avant la ronde finale, mais il a effectué une rotation un peu trop prononcée à l’entrée de son plongeon le plus difficile. Il a mis la main sur la médaille de bronze avec un total de 518,00 points.

Laugher a remporté une médaille au tremplin lors des deux derniers Jeux olympiques. Il avait obtenu une médaille d’argent aux Jeux de Rio, en 2016.

La Chine a pratiquement été parfaite en plongeon au Centre aquatique de Tokyo, ayant gagné cinq médailles d’or en six évènements.

La seule petite tache au dossier est survenue à la plateforme de 10 mètres chez les hommes. Chen Aisen et Cao Yuan ont dû se contenter de la médaille d’argent après avoir été surpris par les Britanniques Tom Daley et Matty Lee.

Xie et Wang ont remporté la médaille d’or au tremplin de trois mètres synchro.

La plus belle histoire de cette finale est venue du Japonais Ken Terauchi, qui fêtera son 41e anniversaire de naissance dans quatre jours et qui participait à ses sixièmes et derniers Jeux olympiques.

Terauchi a pris le 12e et dernier rang de la finale, mais il a reçu une ovation debout de la part des entraîneurs, des plongeurs et des quelques personnes présentes au centre.